S’initier aux raquettes cet hiver pour changer du ski

LOISIRS

Bon marché, ce sport est accessible à tous et peut se pratiquer peu importe son âge et sa condition physique : bienfaits garantis !

Les raquettes sont un moyen idéal pour découvrir la beauté des paysages de montagne tout en profitant des bienfaits d’une sortie au grand air. Plus accessibles que le ski alpin, elles permettent également de vivre des moments de partage en famille, à travers les générations. Et s’il vous manque encore une bonne raison d’essayer : la plupart des stations de sports d’hiver proposent des circuits de randonnée en raquettes aux vacanciers. Alors plus d’excuses, on s’y met !

Comme toute activité physique, s’initier aux raquettes demande un minimum de préparation et un bon équipement pour en profiter à fond. Alors, avant de vous lancer, voici quelques conseils qu’Atlas for Men, spécialiste des vêtements et accessoires outdoor, a jugé bon de vous transmettre.

Bien s'équiper

En montagne, le temps change vite. Pour faire face à toutes les situations, le mieux est de s’habiller en respectant la technique de l’oignon. Elle consiste à s’envelopper de 3 couches de vêtements : d’abord une première couche, de préférence en fibres synthétiques ou en laine pour laisser la transpiration s’évacuer. Puis une seconde couche, par exemple constituée d’un pull ou d’une polaire qui retient la chaleur tout en étant respirant. Enfin, une troisième couche comme une veste de type parka ou une doudoune déperlante pour affronter le froid et faire face aux intempéries. Pour être à l’aise, on choisira ces différents vêtements assez amples pour ne pas réduire sa liberté de mouvement. Enfin, on protégera sa tête du froid avec un bonnet, une casquette ou une chapka et ses mains avec des gants ou des moufles.

Les raquettes peuvent se porter avec plusieurs types de chaussures. On protégera les pieds du froid grâce à une ou deux paires de chaussettes en laine et polyester ou des chaussettes de ski en fibres Thermolite® qui facilitent l’évacuation de la transpiration. Une fois le pied sur l’étrier de la raquette, la chaussure est maintenue grâce à des sangles de serrage. Il est donc préférable de choisir une chaussure rigide avec des débords avant et arrière permettant l’utilisation des crampons. 

Avant de se lancer, les plus frileux n’oublieront pas de glisser un chauffe-main dans la poche de leur veste et une lampe frontale si la balade commence tôt ou prend un peu plus de temps que prévu. Sans oublier des bâtons de marche télescopiques qui facilitent le franchissement des obstacles, et permettent parfois d’éviter une chute !

Préparer sa promenade

Lors de vos premières balades, seuls ou en famille, il est préférable de choisir un parcours de 5 à 6 km maximum en terrain vallonné, à faible dénivelé, pour éviter toute sensation d’écœurement ou une promenade trop éprouvante.

Lorsque l’on fait sa première marche en raquette, on n’a pas toujours les bons réflexes. Voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche ! En montée, il faut utiliser l’avant du pied pour s’ancrer dans la neige, puis pousser sur ses jambes. Sur une surface gelée, veillez à ce que les crampons de la raquette mordent bien le sol. Et, en descente, pliez les jambes, le poids du corps légèrement en arrière pour lutter contre la loi de pesanteur. Là aussi, les crampons jouent un rôle clé.

Pour finir, quelques conseils de sécurité : avant de partir, on s’informera sur les zones à risque et la météo. Aussi, autant éviter les pistes de ski pour ne pas courir le risque de collision. Et si on croise un skieur, on lui cédera le passage, car il est plus facile de s’arrêter en raquettes que sur des skis !

Vous êtes fin prêts à vous immerger en pleine nature pour observer la flore et la faune hivernale, en son cœur. Profitez-en !

Sur le même sujet

Et aussi