5 gadgets high-tech pour frimer aux sports d’hiver

5 gadgets high-tech pour frimer aux sports d’hiver

LOISIRS
Avec
DirectLCI
GLISSE - Vous avez une nature un peu show off ou êtes un geek à la recherche des dernières nouveautés ? Voici les gadgets qu’il vous faut pour frimer sur les pistes !

La saison de la glisse a débuté. Les stations de sports d’hiver ouvrent progressivement leurs portes et leurs pistes aux amateurs de ski. Que vous planifiez de vous rendre à Serre Chevalier, Avoriaz, Peyragudes, Font Romeu, Gerardmer, Metabief ou Le Mont Dore, il va falloir penser à votre équipement et pour être tendance ne pas négliger certains accessoires.


1. La première chose à faire est de vous doter d’une paire de ski hors du commun. Les skis Pinel & Pinel/Lacroix rendent ce rêve accessible à condition de disposer de 50.000 euros. C’est le prix à payer pour s’offrir une paire de "Courchevel exclusive". Livrés dans une malle à roulettes sur-mesure conçue par Pinel & Pinel, ces skis blancs à la semelle noire sont fabriqués en Titanal et comprennent un noyau bois à densité variable Vic System ainsi qu’une semelle Electra. Avec eux, Lacroix fournit une paire de fixations LX Smartrack, des bâtons en carbone, des gants de ski en cuir, un masque de ski et deux vides poches en cuir. Cerise sur le gâteau, les "Courchevel exclusive" sont livrés avec un "pass" annuel pour les 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde avec 600 km de pistes !

Et aussi : afin de ne pas perdre des skis de cette valeur, on peut les équiper d’un émetteur bluetooth permettant de les géolocaliser en temps réel via un smartphone.


2. Brrrr ! Les gants électriques chauffants permettent de garder les mimines bien au chaud quelle que soit la température. Différents constructeurs en proposent. Comptez environ 250 euros pour un modèle fiable. Les gants sont ravitaillés par des piles rechargeables (5,5 watts par gant) et restent agréables à porter même lorsque les batteries sont à plat (jusqu'à 8 heures à basse température et 2,5 heures à forte chaleur) grâce à leur coque polyester étanche.

Et aussi : les t-shirt grand froid connectés et les semelles chauffantes avec thermostat intégré pilotables depuis un smartphone ! 


3. Si vous avez un VTT, le transformer en vélo des neiges n’est qu’une formalité. Il suffit de fixer une planche sous la roue avant et arrière grâce à un système clipsable. Deux mâchoires métalliques s'ajustent aux roues du vélo et les maintiennent en place. Les planches possèdent également un bord en acier et des extrémités recourbées sur le côté afin de pouvoir virer sec. 

Selon les fabricants, le coût de ces prothèses hivernales varie de 400 à 500 euros.

Et aussi : le masque connecté pourvu d’un petit écran sur lequel le snowboardeur peut visualiser le dénivelé, l'altitude, la vitesse, la distance ou encore le plan des pistes en temps réel !

4. Voir pour être mieux vu ! Les descentes en skis la nuit sont à mode. Pour garder le contrôle de la situation, autant vous équiper d’une lampe frontale. Les derniers modèles sont légers (+ ou – 40 grammes) et dispersent plus de 100 lumens de lumière à travers une LED blanche. L’intensité de la lumière est réglable. A son maximum elle peut porter jusqu’à 40 mètres grâce à des LED rouges à vision nocturne.  L’autonomie des piles rechargeables est d’environ 20 heures. Les premiers prix démarrent autour de 50 euros avec fourniture d’un bandeau permettant de porter le lumignon autour du front.

Et aussi : le gilet anti-avalanche doté d'un airbag et d'une fonction de géolocalisation permettant aux secouristes de retrouver le skieur au plus vite. 


5. Chauffe-main : c’est la grande nouveauté de ces dernières saisons. On trouve des modèles électriques et des modèles à essence. Les modèles électriques sont dotés d’une batterie lithium-ion pouvant rester opérationnelle durant environ 8 heures en diffusant une chaleur d’environ 43°C, un peu moins si l’on pousse le thermomètre à 54 degrés. Ces chauffe-mains permettent aussi de recharger un smartphone. Les prix démarrent autour de 30 euros.

Plus rudimentaires, les chaufferettes à alcool, comme celle conçues par un célèbre fabricant de briquets-tempête américain, de l’ordre de 6 à 12 heures d’autonomie, selon leur taille. Pour garantir la sécurité du système, la flamme est protégée par un capot alvéolé. Les prix débutent vers 25 euros.

Et aussi : les montres multisports qui, pour les sophistiquées, offrent une fonction de suivi des pistes. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter