VIDÉO – Roadtrip en Argentine avec pour guide Héloïse et Olivia

HORIZON
DirectLCI
DECOUVERTE – Après avoir exploré le désert d’Atacama mais aussi la célèbre Carretera Austral, nos deux globetrotteuses Olivia et Héloïse, nous emmènent cette semaine à la découverte de l’Argentine, dernière étape de leur périple en Amérique du Sud.

Dans le précédent numéro de Globetrotters, Olivia et Héloïse, binôme hors du commun, nous guidaient à travers les dunes d’Atacama, un des déserts les plus arides au monde, situé au nord du Chili. Des aventures mêlant camping-sauvage ou encore balade à cheval, qu’elles partagent sur leur chaîne Youtube "We wheel rock you", du nom de leur projet rassemblant plusieurs centaines de donateurs. 


Cette semaine, elles nous proposent une escapade dans le pays voisin, l’Argentine. Au programme : Puerto Piramidès, lieu idéal pour admirer les quelque 1400 baleines qui séjournent dans ses eaux, mais aussi Buenos Aires la capitale du tango de rue, ou encore la splendide montagne aux sept couleurs qui conclut l’aventure argentine avant une dernière étape au Pérou. 


> Vous avez prévu ou revenez d’un voyage quelque part dans le monde, vous voulez partager avec nous vos coups de cœur. Contactez-nous sur : globetrotters@tf1.fr

Ce gigantesque glacier se trouve dans le sud-ouest de l’Argentine dans le Parc National Los Glaciares, à environ 2000 km de Buenos Aires. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il est un des rares glaciers à résister au réchauffement climatique. En mouvance constante, il aurait jusqu’à 700 mètres de profondeur. Ce monstre de 30 km de long et 5 km de large s’admire assez finalement de la route ou par bateau. 

Après leur excursion du glacier Perito Moreno, Héloïse et Olivia ont passé quelques jours à Puerto Piramidès où elles ont pu admirer des baleines franches australes ou encore des lions de mer. Puerto Piramidès est un village argentin, situé en Patagonie, connu pour sa faune exceptionnelle et ses plages nichées entre les falaises, en forme de pyramide.

Buenos Aires, la capitale argentine est également celle du polo et du tango de rue. C’est dans le célèbre quartier de La Boca que nos globetrotteuses ont d’ailleurs pu découvrir l’art du tango, mais aussi la peinture, et l’art urbain en général. Une capitale haute en couleur qui leur a fait renouer avec la civilisation après une dizaine de jours en Patagonie. 

San Antonio de Areco est une petite ville non loin de Buenos Aires, où notre formidable binôme a eu la chance de rencontrer Martin Tata, qu’on appelle « celui qui enchante les chevaux », et qui est l’un des plus célèbres gauchos du pays. C’est dans une magnifique estancia dans la "pampa humeda" que Martin leur a partagé l’art des gauchos, et la maîtrise du cheval. San Antonio de Areco située à une bonne centaine de kilomètres de la capitale Argentine, est le berceau de ce culte argentin. Elle fête d’ailleurs chaque année cette tradition datant du XIXe siècle. 

Ce flanc de montagne, situé dans les Andes, dans le village de Purmamarca, tient son nom à la gamme de couleurs qui s'étend, à certaines heures de la journée, du beige au violet, en passant par du vert. Un spectacle impressionnant qui résulte d'une sédimentation fluviale, marine et lacustre.  Le spectacle s'apprécie notamment au lever et au coucher du soleil.


Merci à nos globetrotteuses pleines de vie pour ces belles découvertes. Nous espérons vite les retrouver pour de nouvelles aventures. En attendant, vous pouvez visiter leur chaîne Youtube. Si comme Olivia et Héloïse, vous voulez nous faire découvrir le coin du globe dans lequel chaque jour vous prenez plaisir à vivre et à découvrir de nouveaux lieux, contactez-nous sur : globetrotters@tf1.fr

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter