Choisir l’agritourisme : idéal pour se connecter avec la nature et le terroir

Choisir l’agritourisme : idéal pour se connecter avec la nature et le terroir

LOISIRS
Avec
DirectLCI
De plus en plus plébiscité, et pas seulement par les gourmands, l’agritourisme donne l’occasion de redécouvrir le travail à la ferme mais aussi la saveur des produits de la ferme souvent « bio ».

Si comme l’écrit Garcia Lorca, la terre est le probable paradis perdu, l’agritourisme permet de le retrouver. Hébergement à la ferme, visite, loisirs, sport équestre, restauration, sieste dans un hamac : rien de tel que la campagne pour échapper à la masse compacte des touristes agglutinés en bord de mer et à la pollution des villes ! 


Née à la fin du XIXe siècle, dans la région du Tyrol en Autriche, ce tourisme alternatif permettant aux urbains de découvrir la spécificité du milieu agricole a eu du mal à s’imposer en France. Aujourd’hui, sensibilité écologique aidant, il a le vent en poupe. Parmi les 31.000 chambres d’hôte recensées en France, plusieurs milliers sont aménagées dans des fermes en activité. 


Pour trouver, les bonnes adresses, on peut se fier aux sites internet de Bienvenue à la ferme et Accueil paysan. En 2018, le premier regroupe environ 8000 exploitants qui proposent des chambres d’hôte, des gîtes, mais aussi des campings et des emplacements de camping-car. Des séjours verts pour les enfants sont aussi au programme (gîtes collectifs). Le second est une association qui a mis en place un accueil touristique, pédagogique et social afin de renforcer les liens entre citadins et ruraux. Pour rejoindre Accueil paysan, les agriculteurs doivent signer une charte éthique. Sur son site, l’association propose des hébergements, notamment dans le Nord et dans le Sud-est de la France, mais aussi à l’étranger. 

L’agritourisme, pré-carré des gourmands

Si l’agritourisme donne accès à une palette d’activités sportives et éducatives, il permet aussi d’entraîner ses papilles à faire la différence entre la nourriture aseptisée des grandes surfaces et les produits de la terre.


Les agritouristes ont la possibilité de se nourrir à la ferme (table d’hôte, goûter gourmand, etc.). On y déguste des produits sains, puisque la plupart des agriculteurs impliqués dans cette filière cultivent leurs légumes dans le respect des normes de l’agriculture biologique, voire biodynamique. Certains agriculteurs, intègrent les nouvelles tendances alimentaires (zéro gluten, végétarien, etc.) et proposent des cours de cuisine à leurs hôtes. 


Sur place, il est possible d’acheter les produits de la ferme. Ce qui fournit l’occasion de se régaler en faisant un geste pour l’environnement, car les denrées produites sur place évitent les gaz à effets de serre liés au transport de marchandises. Alors, manger vertueux durant l’été ? Pourquoi se priver ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter