Dans la peau d'une balle

Dans la peau d'une balle

Nous nous sommes mis dans la peau d'une balle. Un exercice de style sur les plages bretonnes.

Nous vous proposons de découvrir les vacances du point de vue d'une star de l'été, la balle. Qu'elle accompagne un jeu de raquette ou une partie de beach-volley, vous êtes nombreux à ne pas pouvoir vous en passer. Pour elle, ce n'est pas de tout repos.

Toute l'info sur

Le WE

Trois, deux, un.. c'est parti ! D'un pied à l'autre, dans les airs ou de raquette en raquette... je suis au cœur des échanges. Tous les après-midis, je joue aux raquettes plus d'une heure avec Joris et Elodie. Le ballon de plage, contrairement à moi, ne côtoie que des artistes : les rois des têtes et des retournés acrobatiques. Quand on joue avec lui, on se sent pousser des ailes. Pour ceux qui préfèrent les jeux de main, le ballon de beach-volley adore voler au-dessus du filet. Les gens le smashent et il passe de main en main dans chaque équipe. Les joueurs peuvent être aussi nombreux qu'ils le veulent.

Avec les raquettes, la balle coûte 5,50 euros. Celle de la plage vaut plus cher, soit 5,90 euros. Quant au ballon de beach-volley, il est bien plus cher, soit douze euros. Et pourtant, il est le plus vendu.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.