"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de l’héroïne, des fans s'insurgent

Médias
POLÉMIQUE - Plus de deux ans après la mise en ligne sur Netflix de la première saison de la série "13 Reasons Why", la plateforme a annoncé ce mardi avoir décidé, en accord avec son créateur, de remanier la séquence controversée où l’héroïne se donne la mort. Un choix qui divise…

Mieux vaut tard que jamais ? Alors que Netflix s’apprête à mettre en ligne la saison 3 de la série "13 Reasons Why", la plateforme de streaming vient de modifier une scène aussi que clé que controversée de la première saison, mise en ligne au printemps 2017. Dans l’épisode 13, le dernier, on découvrait en effet comment Hannah, l’héroïne interprétée par Katherine Langford, se donnait la mort en s’ouvrant les veines avec une lame de rasoir, dans la baignoire de la salle de bains.


Cette séquence choc avait provoqué de vives réactions, cette adaptation du best-seller de Jay Asher s’adressant à un public d’adolescents, directement concernés par le sujet du harcèlement en milieu scolaire. Fallait-il aller aussi loin dans la représentation du suicide ? C’est ce qu’a longtemps défendu le créateur de la série, Brian Yorkey, refusant de présenter une version édulcorée de l’œuvre d’origine. Il a visiblement changé d’avis.

Une décision prise sur les conseils des médecins

Depuis quelques heures, Netflix propose en effet une version remaniée de l’épisode 13. On y voit Hannah se regarder longtemps dans le miroir de la salle de bains, avant que quelques minutes plus tard, sa mère entre dans la pièce et la découvre gisant dans la baignoire, hors champ. Tous les plans où le personnage s’ouvre les veines, face caméra, ont en revanche été supprimés, comme l’explique la plateforme dans un communiqué publié ce mardi sur Twitter...

""Nous avons entendu de nombreux jeunes dire que "13 Reasons Why" les avaient encouragée à aborder des sujets délicats comme la dépression et le suicide, et à demander de l’aide, souvent pour la première fois. Nous avons été attentifs au débat en cours autour de la série. Et donc sur les conseils d’experts médicaux, dont le Dr Christine Moutier, médecin en chef de la Fondation américaine pour la prévention du suicide, nous avons décidé avec le créateur Brian Yorkey et les producteurs de remonter la scène où Hannah se donne la mort dans la saison 1."

Aucune scène n’est plus importante que la vie d’une série et son message qui consiste à dire que nous devons prendre soin les uns des autresLe créateur de la série Brian Yorkey

Contacté par le magazine People, Brian Yorkey ne dit pas autre chose. "Notre intention, en représentant la douloureuse réalité du suicide avec des détails graphiques, était de raconter la vérité de l’horreur d’un tel acte, et nous assurer que personne n’ait plus jamais envie de l’imiter", explique le créateur de la série, qui reconnaît toutefois avoir été convaincu par l’avis des médecins estimant que la scène serait dangereuse pour l'équilibre psychique des spectateurs les plus vulnérables.


"Aucune scène n’est plus importante que la vie d’une série et son message qui consiste à dire que nous devons prendre soin les uns des autres", conclut Brian Yorkey. Sur les réseaux sociaux, la décision de Netflix est diversement appréciée, certains internautes reprochant à la plateforme d’agir un peu tard. D’autres d’avoir cédé au politiquement correct, tout en faisant remarquer que la scène du viol de l'un des personnages de la saison 2, au moins aussi choquante, n'a pas elle été coupée.

Si la scène du suicide de Hannah a été "effacée" par Netflix, elle était encore visible ce mardi sur de nombreux comptes de Youtubeurs qui l’ont reproduite illégalement, certains pour alimenter les nombreux débats qui alimentent la série depuis sa création. Et qui ne devraient pas cesser à l'avenir puisqu'avant même le lancement de la saison 3, une quatrième serait déjà en préparation.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter