Académie des César : la productrice Margaret Menegoz nommée présidente par intérim

Académie des César : la productrice Margaret Menegoz nommée présidente par intérim
Médias

NOMINATION - Le Centre national de la cinématographie (CNC) a nommé mercredi 26 février la productrice Margaret Menegoz présidente des César par intérim. Une personnalité respectée du Septième art qui va devoir engager la réforme de l’Académie. Et gérer une 45e cérémonie qui s’annonce explosive, ce vendredi.

C'est une femme qui succède à Alain Terzian. Chargé d'une mission de médiation par le ministre de la Culture Franck Riester, le Centre National de la Cinématographie (CNC) annonce ce mercredi avoir confié la présidence par intérim des César à la productrice Margaret Menegoz, membre de la direction démissionnaire de l'Académie.

"Les membres de l’association seront réunis en assemblée générale extraordinaire le 20 avril 2020, au CNC, afin d’adopter de nouveaux statuts et remplacer provisoirement les membres démissionnaires du conseil d’administration, dans l’attente de la mise en place d’une gouvernance définitive", indique le CNC dans un communiqué.

Margaret Menegoz, 78 ans, est une personnalité aussi discrète que respectée dans le monde du 7e art. Productrice de l'Autrichien Michael Haneke, et notamment de "Amour", César 2013 du meilleur film, elle a également travaillé avec Barbet Schroeder, Jean-Claude Brisseau ou encore Eric Rohmer. Elle a été à la tête d’Unifrance, l’organisme de promotion du cinéma français à l’étranger de 2003 à 2009. Elle dirige actuellement la société de distribution Les Films du Losange.

En vidéo

"Emmenez-Moi" : Démission en bloc de la direction de l'Académie des César

Margaret Menegoz va avoir de nombreux dossiers à gérer dans les prochains jours. A commencer par le déroulement de la 45e cérémonie des César, ce vendredi à la salle Pleyel à Paris. Plusieurs associations féministes ont en effet appelé à manifester contre les 12 nominations de "J’accuse", le film de Roman Polanski. Le réalisateur franco-polonais âgé de 86 ans, accusé de viol par plusieurs femmes, assistera-t-il à la soirée ? Il n’a "pas encore pris sa décision" nous a affirmé ce mercredi sa communicante Anne Hommel.

Lire aussi

Celle qui sera bien présente, comme nous l’a annoncé son entourage, c’est Adèle Haenel. "Distinguer Polanski, c'est cracher au visage de toutes les victimes", a déclaré cette semaine dans le New York Times la jeune femme en lice dans la catégorie meilleure actrice pour son rôle dans "Portrait de la jeune fille en feu". En novembre dernier, elle avait accusé le réalisateur Christophe Ruggia d’agression sexuelle lorsqu’elle était adolescente. Il a depuis été mis en examen, en janvier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent