Adil Rami dans "Fort Boyard" pour Solidarité Femmes : France 2 diffusera malgré tout l'émission samedi

Médias
MALAISE - France 2 a annoncé qu'elle diffusera comme prévu le numéro de "Fort Boyard" de ce samedi soir auquel Adil Rami participe pour le compte de l'association Solidarité Femmes. Seul souci : cette dernière a suspendu jeudi sa collaboration avec le footballeur, accusé de violences par Pamela Anderson.

Le timing ne pouvait pas être pire. Ce samedi 29 juin, France 2 diffuse un nouveau numéro de "Fort Boyard" auquel participe Adil Rami aux côtés de Maëva Coucke, Géraldine Lapalus, Marine Lorphelin, Benoît Dubois, Mourad Ameur et Moïse Santamaria. Seul petit souci : ils jouent pour Solidarité Femmes, une association qui s'occupe de l'accueil de femmes victimes de violences, et qui vient de se désolidariser d'Adil Rami. Accusé jeudi de violences physiques et psychologiques par Pamela Anderson, le réseau a décidé de suspendre sa collaboration avec lui, "dans l'attente de clarifications et d'informations complémentaires concernant les déclarations de son ex-compagne", comme l'ont expliqué les responsables.


De quoi mettre France 2 dans l'embarras. Malgré cela, la chaîne diffusera bien ce numéro de "Fort Boyard" comme l'a  indiqué la société de production ALP à "Téléstar" ce vendredi. "Nous comprenons que compte tenu de leur activité" et même si ce ne sont "que des allégations non prouvées", "l'association suspend son partenariat avec Adil Rami jusqu'à la clarification des accusations portées par son ex-compagne", a expliqué la production. "L''émission a été tournée avant la polémique qui relève du cadre de la vie privée et intime entre deux personnes même si elles ont décidé de le rendre public. De plus, c'est une équipe et non un individu qui représente cette association et participe à Fort Boyard pour gagner un maximum d'argent pour elle. Les potentiels gains sont et resteront pour cette association."

Il m'a écrasé les deux mains, j'ai dû aller à l'hôpital parce que j'avais trop malPamela Anderson

Depuis qu'elle a annoncé leur rupture le 25 juin dernier, puis publié sur Internet ses échanges avec Sidonie Biémont, l'ex-compagne d'Adil Rami, Pamela Anderson a décidé de régler publiquement ses comptes avec le footballeur contre qui elle porte de graves accusations. "Il était très cruel envers moi parfois, il m'a tiré par les cheveux à L.A. l'été dernier parce que je l'avais quitté pour aller à l'hôtel après un photoshoot avec des amis... (...) L'été précédent, il m'a poursuivie à travers L.A. et St-Tropez, cet été-là a été le pire. Il m'a écrasé les deux mains, j'ai dû aller à l'hôpital parce que j'avais trop mal" explique Pamela Anderson dans une de ses lettres avec Sidonie Biémont. 


Cette dernière a tenu malgré tout à prendre la défense du père de ses enfants. "Ce que je peux certifier c'est que durant les 6 années passées avec Adil où nous vivions ensemble, il ne m'a jamais fait subir la moindre violence physique et n'a jamais été "l'hystérique" ni même le "jaloux pathologique" décrit actuellement. Si cela avait été le cas, je n'aurais pour rien au monde voulu faire mes enfants avec lui. -Pour rappel, conçus après quatre ans de vie commune", a indiqué Sidonie Biémont sur son compte Instagram ce jeudi soir. 


De son côté, Adil Rami a également réagi dans une story publiée vendredi matin sur Instagram avec une citation. "Soyez reconnaissant pour les mauvaises choses qui vous arrivent dans la vie, elles vous permettront d'ouvrir les yeux sur les bonnes choses que vous ne remarquiez pas avant". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter