Après la polémique Hapsatou Sy, Laurent Ruquier décommande Eric Zemmour de "On n’est pas couché"

Médias
DirectLCI
PERSONA NON GRATA - Le polémiste, qui écume les plateaux télé depuis la sortie de "Destin français", ne passera finalement pas par celui, familier, de ONPC. Au cœur de la controverse depuis ses propos sur le "prénom, insulte à la France", de la chroniqueuse Hapsatou Sy, il a été informé par la production de l'émission qu'il n'y était pas le bienvenu.

Eric Zemmour n'est officiellement plus le bienvenu sur le plateau de "On n'est pas couché". Bien qu'il en ait été le chroniqueur pendant quatre ans, le polémiste en tournée promotionnelle pour son dernier ouvrage, "Destin français", a en effet été décommandé ce mardi par la production. Si "aucune raison" n'a été avancée, a précisé l'entourage de l'écrivain au Parisien, la polémique qui l'oppose à Hapsatou Sy à propos de son prénom depuis quelques jours n'est sans nul doute pas étrangère à ce soudain revirement de situation. D'autant que la présence d'Eric Zemmour sur le plateau de l’émission du samedi soir de France 2 était calée depuis des semaines pour le numéro du 20 octobre.


Pour rappel, le 16 septembre dernier, alors que Thierry Ardisson faisait la rentrée de son émission, Les Terriens du dimanche, Eric Zemmour a eu une altercation avec la chroniqueuse Hapsatou Sy au sujet de son prénom, qu'il avait jugé être une "insulte à la France". 

La séquence, supprimée au montage, a été diffusée sur Internet par la chroniqueuse qui a lancé une pétition pour "interdire de médias les personnes portant des messages d'incitation à la haine", signée dimanche par près de 300.000 personnes. Plus de 220 signalements ont été adressés au CSA. La Société des journalistes (SDJ) du Figaro, qui emploie Eric Zemmour, s'est fendue d'un communiqué pour rappeler qu'une charte déontologique s'imposait à tous les collaborateurs. Parallèlement, la séquence a été commentée toute la semaine dans de nombreux médias, à commencer par ceux du groupe Canal+ de Vincent Bolloré auquel appartient C8.


Dès lundi, Laurent Ruquier avait fait savoir qu'il était "défavorable" à la venue d'Eric Zemmour sur le plateau de "On n'est pas couché" révélait Quotidien. Il aura donc fallu 24 heures au présentateur de France 2 pour trancher.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter