#Balancetonporc : 37% des Français ne savent pas de quoi il s’agit

Médias
SONDAGE – A l’occasion de la parution du Baromètre 2018 de la confiance dans les médias, l’institut Kantar TNS a interrogé les Français sur la couverture médiatique des grands faits d’actualité de l’année écoulée. Et leur degré d’information sur certains sujets est parfois surprenant…

Est-ce le fruit d’un clivage entre ceux qui consultent les réseaux sociaux et le reste de la population ? Dans le Baromètre 2018 de la confiance des médias, réalisé par l’institut Kantar TNS pour "La Croix", on apprend en tout cas que 37% des sondés "ne voient pas de quoi il s’agit" lorsqu’on leur parle des campagnes #BalanceTonPorc et #MeToo, nées sur Twitter dans la foulée des révélations de l’affaire Weinstein. 


Ils sont par ailleurs 29% à estimer que les médias ont parlé "comme il faut" de ce mouvement de libération de la parole des femmes victimes d’agression sexuelles. 21% pensent en revanche qu’on en a trop parlé, pour 10% seulement qui estiment que les médias n’en ont pas assez parlé.

Trop de Neymar dans les médias ?

D'après ce baromètre annuel, 67% des personnes interrogées estiment que les médias ont trop parlé du transfert du footballeur brésilien Neymar du FC Barcelone vers le PSG, devant les affaires qui ont plombé la campagne de François Fillon (57%) et la mort de Johnny Hallyday (56%). Les médias ont-ils négligé certains sujets ? 51% des sondés estiment qu'ils n’ont pas assez parlé des ordonnances sur la loi travail, loin devant l’élection de près de 100 députés d’extrême droite en Allemagne (37%). Ils sont également 35% à juger que les médias ont négligé la mort de Simone Veil.

Si la radio reste le support jugé le plus crédible par les Français (56%), devant le journal papier (52%) et la télévision (48%), et loin devant Internet (25%), le baromètre révèle par ailleurs que 62% des Français reconnaissent suivre avec intérêt les nouvelles, contre 64% l’an dernier et 76% il y a 3 ans. Les moins assidus ? Les 18-34 ans. 49%  seulement disent suivre les informations publiées dans les médias (-14 points), un niveau historiquement bas.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter