Bernard de la Villardière révèle avoir eu un cancer mais ne veut pas "en faire une histoire"

Médias
DirectLCI
À CŒUR OUVERT - Le journaliste à la tête d'"Enquête exclusive" a évoqué pour la première fois les deux opérations de l'oreille gauche qu'il a subies l'an dernier pour enlever un mélanome.

Il n'a pas souhaité en parler plus tôt. Parce que l'épreuve qu'il a traversée lui a fait "peur". Bernard de la Villardière a profité ce mardi de la présentation de l'émission de M6 "Cap Horn", dans laquelle il est parti à l'aventure avec Mike Horn, pour dévoiler le "petit pépin de santé" dont il a souffert. "On m'a détecté un cancer", a ainsi déclaré le journaliste, avant d'ajouter qu'il n'allait "pas en faire une histoire parce qu'il y a des centaines de milliers de personnes à qui on annonce chaque année en France qu'ils ont un cancer". "Mais je me suis fait peur quelque temps", a-t-il poursuivi, selon des propos relayés par 20 Minutes.

"J’ai eu un bouton à l’oreille qui a dégénéré", a-t-il précisé au Parisien, expliquant que les examens avaient "révélé un mélanome assez virulent". "J’ai eu des deux opérations. La première pour enlever le bouton en question, la deuxième fois pour me couper un bout de l’oreille."


C'est d'ailleurs la maladie qui l'a poussé à prendre part à ce voyage aux côtés du célèbre explorateur. Bernard de la Villardière n'a dit oui au projet qu'une semaine avant le départ pour les Philippes, où a été tournée l'émission en février. Opéré deux fois l'hiver dernier, il explique qu'il n'était "pas dans la meilleure période de [sa] vie en termes de forme physique, même si j'avais récupéré mon moral après des moments un peu difficiles et angoissants", rapporte Télé Star.

Il faudra attendre quelques semaines avant de découvrir le présentateur d'"Enquête exclusive" marcher avec un sac sur le dos plutôt qu'avec sa veste sur l'épaule. Avant lui, Jean-Pierre Pernaut avait également rendu publique sa lutte contre le cancer. Des messages encourageants pour les téléspectateurs qui n'arrivent pas ou n'osent peut-être pas communiquer sur la leur.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter