Canular homophobe de Cyril Hanouna dans "TPMP" : l'association Le Refuge admet avoir inventé un faux témoignage

Canular homophobe de Cyril Hanouna dans "TPMP" : l'association Le Refuge admet avoir inventé un faux témoignage

Médias
DirectLCI
DÉLIRE – Plus d'un an et demi après la polémique autour d'un sketch homophobe diffusé dans "Touche pas à mon poste", l'association Le Refuge reconnaît avoir inventé le témoignage d'un adolescent en détresse.

C'est une histoire abracadabrante. Il y a un an et demi, au cours d'un prime intitulé "TPMP, Radio Baba", Cyril Hanouna, se faisant passer pour un homosexuel à la recherche d’une relation sentimentale, avait piégé un auditeur. Si à l'époque, la farce avait scandalisé de nombreux téléspectateurs qui avaient alors saisi le CSA, elle avait fait bondir l’association Le Refuge et son président Nicolas Noguier, très remonté contre l’animateur-producteur de "Touche pas à mon poste". Il avait assuré que le jeune homme piégé par Hanouna était "dans un état de détresse moral épouvantable" après que ses parents l'ont reconnu et chassé de chez lui. 


Des propos que les médias, dont LCI, avaient relayé. Mais coup de théâtre, on découvre aujourd’hui que ce jeune adolescent en détresse n’a jamais existé. C'est l'avocat de l'association qui a révélé la supercherie à L’Express

"Il n’y a jamais eu d’appel de détresse et il n’y a pas d’adolescent victime. Un bénévole, pris dans la folie qui a succédé à la diffusion de la séquence, a inventé un appel au secours qui n’existait pas. Quand Nicolas Noguiera a fini par comprendre qu'il avait été abusé, le mal était fait", a expliqué Maître Emmanuel Pierrat. 


Sauf que la mauvaise blague de ce bénévole du Refuge a eu des conséquences. On se souvient qu'en juillet 2017, la chaîne C8 avait écopé de la part du CSA d'une lourde amende, de 3 millions d'euros, pour cette séquence homophobe. L'histoire du jeune adolescent en détresse avait-elle pesé dans la balance ?  L'affaire est en tout cas loin d'être terminée, comme l'indique L'Express : le 24 mai prochain, une audience aura lieu à Paris après la plainte en diffamation déposée par H2O Productions, la société de Cyril Hanouna. 


"La vérité est enfin révélée après qu’un important préjudice a été causé à Cyril Hanouna et à la chaîne C8. 

C’est notamment à partir de ce faux témoignage que le CSA a pris la décision de lourdement sanctionner la chaîne. Nous espérons que le CSA de lui-même reviendra sur ce préjudice", a pour sa part réagi D8 dans un communiqué. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter