Canular sexiste et dégradant dans C'Cauet : NRJ sanctionné d'une amende de 1 million d'euros par le CSA

Canular sexiste et dégradant dans C'Cauet : NRJ sanctionné d'une amende de 1 million d'euros par le CSA

Médias
DirectLCI
SANCTION - La célèbre station de radio écope d'une lourde amende après la diffusion, le 9 décembre 2016, d'un canular téléphonique au cours duquel "des propos dégradants" et "avilissants" avaient été prononcés à l'égard de la victime.

L'émission a été arrêtée et l'animateur évincé, à la fin de la dernière saison, mais leurs "exploits" continuent d'avoir des conséquences. Régulièrement mis en demeure par le CSA, la station NRJ a finalement été condamnée à une très lourde amende, mercredi 20 décembre, pour les activités radiophoniques de son animateur-phare Cauet. La célèbre radio musicale a écopé d'une "sanction pécuniaire" à hauteur d'un million d'euros, plus d'un an après la diffusion d'un canular sexiste.


A l'époque, l'émission C'Cauet, adepte des pièges téléphoniques, avait procédé à un canular au cours duquel le CSA a repéré "des commentaires avilissants relatifs au physique d’une femme, victime du canular, ainsi que des insultes et des propos dégradants concernant sa vie intime."

En vidéo

"T’as une belle truelle ?" : le CSA saisi après le canular homophobe de Cyril Hanouna en direct sur TPMP

D'autre part, les Sages de l'audiovisuel ont également expliqué leur décision en ce que NRJ avait "publiquement humilié et placé dans une situation de détresse et de vulnérabilité manifestes" la victime du canular, qui n'avait pas consenti à la diffusion de la séquence, violant ainsi la convention du service de radio de 2012.


Cauet, qui s'était récemment illustré en reprochant à son ancienne acolyte Cécile de Ménibus de rappeler les agressions sexuelles dont elle avait été victime sur son plateau, en pleine vague de "Balance ton porc", avait été débarqué de NRJ en juillet dernier, dont il était un des fers de lance. Régulièrement épinglé par le CSA, il est depuis à la tête d'une chaîne YouTube où il poursuit la mise en scène de canulars.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter