"Ce cancer, il a remis les pendules à l'heure" : Fanny Leeb se confie sur sa maladie dans "Sept à Huit"

Médias

Toute L'info sur

Sept à huit

CONFESSIONS - Invitée ce dimanche dans l'émission "Sept à Huit", la fille de l'humoriste Michel Leeb raconte son combat contre le cancer du sein. Agée de 33 ans, l'ex-candidate de "The Voice" offre une belle leçon de courage.

Elle préfère en rire plutôt que d'en pleurer. Atteinte d'un cancer du sein à 33 ans à peine, Fanny Leeb était l'invitée du portrait de la semaine de "Sept à Huit", ce dimanche sur TF1. Ancienne candidate de "The Voice", la fille de Michel Leeb, qui a jonglé pendant plusieurs mois entre séances de chimio et séances en studio pour son nouvel album, comme l'explique le magazine, tient un discours courageux et détonnant sur la maladie qui a bouleversé sa vie. 

"J'ai eu deux années très difficiles avant d'avoir mon cancer",  révèle Fanny Leeb. "Parce que c'est un milieu difficile. Je me remettais en question énormément. Je n'avais pas confiance en moi. J'étais la fille de. Il y avait plein de facteurs qui faisaient que je n'arrivais pas à trouver ma place. Ce cancer, il est arrivé et il a remis les pendules à l'heure", poursuit la jeune femme qui manie l'humour comme une arme contre la fatalité.  Il y a quelques semaines, elle n'hésitait pas à publier sur son compte Instagram un tuto beauté baptisé "Fuck cancer" dans lequel elle donnait des conseils pour les personnes malades.  (Voir la vidéo ci dessous)

Lire aussi

Je me suis pris un boomerang mais clairement il m'a aidée. Et puis, je pense que pour la suite, la vie je l'aime plus qu'avant- Fanny Leeb

En vidéo

Comment se faire belle quand on a le cancer : Fanny Leeb publie un tuto plein d'humour

"Il y a dû y avoir un comité : bon, bah qu'est-ce qu'on va lui faire à Fanny parce que elle n'est pas bien et elle n'a pas l'air de se rendre compte que la vie est formidable, il va falloir la vivre à fond. Écoute, qu'est-ce qu'on fait ? Oh bah, on lui met un cancer du sein ? (...) Je me suis pris un boomerang mais clairement il m'a aidée. Et puis, je pense que pour la suite, la vie je l'aime plus qu'avant. Et ça, ce n'est pas magnifique ?", conclut-elle. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter