Dafne Keen : la révélation de "Logan" sort à nouveau les griffes dans la série événement "His Dark Materials"

Médias

ELLE VA FAIRE PARLER D'ELLE - Après avoir fait de l'ombre à Hugh Jackman pour sa dernière apparition dans le costume de Wolverine, la comédienne de 14 ans s'impose dans l'adaptation très accrocheuse de la saga "À la croisée des mondes" dont OCS diffuse le premier épisode ce mardi 5 novembre. Portrait d'une jeune pousse bien partie pour durer.

Son nom s'affiche avant ceux de ses célèbres partenaires Ruth Wilson ("The Affair"), James McAvoy ("Glass") et Lin-Manuel Miranda ("Hamilton", "Le Retour de Mary Poppins"). Car c'est sur les (pas si) frêles épaules de son personnage que repose l'avenir de plus d'un monde. Dafne Keen incarne la déterminée Lyra Belacqua, héroïne de la saga fantastique de Philip Pullman "His Dark Materials : À la croisée des mondes" à qui la BBC offre une seconde vie à l'écran après l'échec du film avec Daniel Craig et Nicole Kidman sorti en 2007.

Diffusé dimanche en Angleterre avec record d'audiences à la clé (7,2 millions de téléspectateurs) puis le lendemain sur HBO aux Etats-Unis, le premier épisode de cette série attendue comme le Messie débarque ce mardi 5 novembre sur OCS. Le somptueux générique rappellera aux plus fidèles celui de "Game of Thrones". L'histoire captivera les férus d'aventures. L'interprétation de la jeune comédienne de 14 ans mettra, elle, tout le monde d'accord.

Son regard perçant, à la fois sombre et affirmé, imprime sa marque sur la série comme Lyra a imprimé la sienne sur elle. "Elle m'a appris à dire ce que je pensais, à être audacieuse, être courageuse et être moi-même. Ne suis pas les règles, parce que les règles peuvent être utiles mais elles peuvent aussi être très stupides et inutiles", assure-t-elle dans une interview au Guardian. De fougue, Dafne Keen n'en a pourtant jamais manqué. C'est même ce qui lui a permis de se démarquer lors de l'audition majeure qui a bousculé sa jeune carrière alors qu'elle n'avait que 11 ans. "L'une des plus remarquables que j'ai vues de ma vie", dira Sir Patrick Stewart.

Nous sommes en 2016 et Le réalisateur James Mangold part en quête de la fillette qui donnera la réplique à Hugh Jackman dans "Logan", ultime volet de l'histoire de Wolverine pour l'acteur australien. Les pré-requis ? Avoir des qualités acrobatiques, des notions d'arts martiaux et pouvoir s'exprimer en anglais et en espagnol. Il rencontre jusqu'à 500 enfants en Angleterre et en Irlande, en vain. Avant de trouver sa perle rare de l'autre côté des Pyrénées. 

Quand le réalisateur m'a parlé d'elle, j'étais optimiste mais quand on s'est vu, j'ai été impressionné - Hugh Jackman

Née en 2005 d'un père britannique (Will Keen vu dans "The Crown") et d'une mère espagnole Maria Fernandez Ache), tous deux comédiens, Dafne Keen a déjà à son actif un rôle régulier dans la série espagnole "Refugiados" quand elle répond à l'appel des X-Men. Elle tourne chez elle une vidéo dans laquelle elle escalade la bibliothèque familiale à Madrid. "Elle regardait partout autour d'elle et dans ses yeux, vous pouviez voir qu'elle consumait tout la pièce. Elle avait une innocence et une vulnérabilité. J'ai dit à James : 'Les gens vont tomber amoureux d'elle'", se souvient pour Vanity Fair la directrice de casting Priscilla John.

La production est conquise et l'envoie à New York pour un essai avec Hugh Jackman. L'actrice en herbe livre une performance qui souffle tout le monde. "Quand le réalisateur m'a parlé d'elle, j'étais optimiste mais quand on s'est vu, j'ai été impressionné (...). Quand il lui a demandé si elle voulait nous montrer quelque chose de plus, elle a dit : 'Est-ce que je peux improviser ?' Et c'est cette comédienne-là qui a eu le rôle et c'est elle que vous voyez à l'écran", raconte l'Australien au Guardian. La séquence est tellement forte qu'elle a fini dans les bonus du DVD.

Sa prestation dans "Logan" est encensée à la sortie du film en 2017, au point que James Mangold songe à faire un film dérivé sur son personnage, Laura "X-23", une jeune mutante dotée des mêmes pouvoirs que Wolverine que des scientifiques ont tenté de transformer en arme. De quoi booster l'appétence de l'adolescente pour la comédie. "J’ai envie d’être actrice jusqu’à mon dernier souffle. J’adore ça, c’est ma passion. Mes deux parents sont acteurs, scénaristes et réalisateurs. J’adore être quelqu’un d’autre", martèle-t-elle sur un red carpet en mars 2018.

Lire aussi

Celle qui s'imaginait biologiste - avant de découvrir qu'elle aurait besoin d'étudier les mathématiques - n'était pourtant pas sûre d'elle du tout au moment d'auditionner pour le rôle de Lyra dans "His Dark Materials". "Je me suis présentée en n'ayant lu que la moitié du livre. Je me suis dit 'Je ne l'aurai jamais de toute façon'", souffle-t-elle à Vogue. Fan de "Stranger Things" et de Gene Kelly, elle a depuis rattrapé son retard sur la saga de Philip Pullman et a même déjà tourné la saison 2 de la série la plus chère jamais produite par la BBC. L'étape suivante ? La sortie prochaine du film "Ana", avec Andy Garcia. Et ce n'est sans doute que le début.  Car Dafne Keen veut "tout faire : comédie, drame, comédie musicale sur scène, film, série. C'est mon rêve".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter