De la maternité au plateau de "The Voice Kids", Amel Bent est passée par toutes les émotions

Médias
ZOOM – Elle fait ses débuts de coach dans la saison 5 de "The Voice Kids", qui débute ce vendredi soir sur TF1. Et Amel Bent a toutes les chances de devenir la chouchou des téléspectateurs, autant grâce à son franc-parler que son émotion à fleur de peau. Explications.

"Je n’avais jamais regardé, je n’ai pas la télé ", nous confiait Amel Bent cet été, en petit comité, après avoir découvert avec nous les première images de la saison 5 de "The Voice Kids". Un comble pour la chanteuse que le grand public a découvert en 2004 dans "La Nouvelle Star". Demi-finaliste malheureuse, elle avait rebondi quelques mois plus tard avec "Ma Philosophie", un tube qui allait faire d’elle l’une des chanteuses les plus populaires de sa génération.


Avant d’accepter la proposition des producteurs de "The Voice", la jeune femme est allée prendre conseil auprès de Jenifer, sa grande copine, passée comme elle par la case télécrochet. "Je lui demandé si je devais me refaire les saisons d’avant, elle m’a dit 'surtout pas, c’est génial que tu n’aies jamais regardé. Tu ne seras pas dans le mimétisme de qui que ce soit. Tu vas vraiment découvrir l’émission en live'."

Elle a enregistré cinq jours après la naissance de sa fille

Et ça se voit à l’écran dès les premières auditions à l’aveugle que la chanteuse a enregistré cinq jours à peine après la naissance de sa deuxième fille, Hanna. Sans préparation, ou presque. "Je ne pouvais pas accoucher et être coachée en même temps… Alors j’ai accoaché ! (rires) Je sortais à peine de la maternité, j’avais les émotions à fleur de peau. Parfois je me levais de mon fauteuil et j’étais bloquée sur place par l’émotion", raconte-t-elle. "Nikos disait : 'Amel ?' Il pensait que je faisais une crise de tétanie !"


Connue pour son franc-parler, la chanteuse répond à l’avance aux critiques qui lui reprocheront d'en faire trop : "La charge émotionnelle est réelle. Dans leur canapé les gens peuvent croire que c’est un peu fake, mais en fait pas du tout. Les gens qui me connaissent le savent, je ne suis pas une mytho. Je ne sais pas mentir ! Lorsqu’on pleure dans cette émission, c’est réel. Parce qu’on a reçu un truc puissant."

Son rôle de coach, Amel Bent l’a abordé avec la même spontanéité : "On ne voulait pas infantiliser les candidats. Certains sont très matures et ils voulaient de vrais conseils. Le mien ? Ce n’est pas parce qu’on gagne qu’on va vendre des disques… Et ce n’est pas parce qu’on perd qu’on ne va pas avoir de carrière. J’en suis la preuve !  Au final je crois que c’est parce qu’on leur a dit franchement les choses qu’ils sont tous repartis avec le sourire."


La petite nouvelle de l’émission emmènera-t-elle l’une de ses recrues jusqu’à la victoire ? Suspense. Mais Amel Bent avoue être totalement fan de l’une de ses candidates. "Cette gamine, je peux vous dire que j’ai envie de chanter comme elle. Elle m’a demandé 'c’est qui ton modèle ?'. Et je lui ai répondu : 'franchement ? C’est toi. Dès que tu fais un disque, je l’achète et je prends des cours de chant sur ta voix !'". Saurez-vous deviner de qui il s’agit ?


>> Toutes les infos et les vidéos sur la saison 5 de "The Voice Kids" sur la page officielle de l'émission

Tout savoir sur

Tout savoir sur

The Voice Kids 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter