De "The Resident" à "Good Doctor", les séries médicales bousculent leur scénario pour parler du coronavirus

De "The Resident" à "Good Doctor", les séries médicales bousculent leur scénario pour parler du coronavirus
Médias

SUR LE FRONT - La pandémie qui frappe actuellement le monde sera au générique des prochaines saisons des séries médicales américaines les plus populaires. Une évidence pour les différentes productions, habituées à puiser leur inspiration dans des cas médicaux ayant existé.

Les scénaristes n’auraient pas osé inventer pareille année catastrophe. Confiné depuis cinq mois, Hollywood est à l’arrêt pour limiter la propagation du coronavirus. En début de pandémie, les équipes des séries médicales avaient apporté leur aide en envoyant leurs stocks de gants, blouses et masques aux véritables médecins, tandis que leurs plateaux de tournage restaient désespérément vides. 

Les premiers claps devraient retentir très prochainement pour la mise en production des nouvelles saisons, qui pourraient être diffusées dès l’automne aux Etats-Unis. Freddie Highmore était prêt pour démarrer les prises de vues de la saison 4 de Good Doctor à Vancouver la semaine dernière, mais la reprise du tournage a été stoppée net à cause d’un "problème concernant les tests au Covid-19", a indiqué Sony Pictures Télévision à Deadline sans plus de précisions.

On sait déjà en revanche que le premier épisode évoquera la crise sanitaire actuelle, comme le révèle TV Line. L’intrigue devrait s’étendre sur deux heures, selon le site spécialisé, qui rappelle que l'hôpital St. Bonaventure a déjà fait face à un virus mortel et à une quarantaine dans la saison 2. Le coronavirus figurera aussi dans le premier épisode de la saison 4 de The Resident. "Nous évoquerons les premiers jours de l’épidémie, en nous concentrant sur l’effet engendré sur nos héroïques docteurs et infirmiers qui risquent leurs vies chaque jour", indique à US Weekly la co-créatrice de la série Amy Holden Jones. 

Des intrigues au plus près de la réalité des médecins sur le terrain

"Sur le long terme malheureusement, les répercussions du Covid-19 vont se poursuivre, même une fois que nous aurons un vaccin. Et nous serons là pour le montrer également", poursuit-elle. Le script a été supervisé par deux médecins et une infirmière qui, habituellement consultante pour la série, s’est portée volontaire à New York et au Texas pendant la pandémie. "Leurs histoires sont émouvantes, profondes et tragiques. Elles continuent à s’accumuler", souligne la co-créatrice. L’équipe de Grey’s Anatomy aussi a tendu l’oreille à ces héros du quotidien en première ligne face au coronavirus.

Lire aussi

"Chaque année, des médecins nous racontent leurs histoires et souvent, ils choisissent les plus drôles ou les plus folles. Cette fois, ça ressemblait plus à une thérapie", explique la showrunneuse Krista Vernoff dans un panel sur le site des Emmy Awards, comparant la situation vécue par les médecins à "une guerre pour laquelle ils n’ont pas été préparés". Un combat qui démarrera après un saut dans le temps au Grey Sloan Memorial. La saison 17 de Grey’s Anatomy "se déroulera un peu après où nous nous sommes arrêtés dans la saison 16" et s’ouvrira "à peu près un mois et demi après le début de la pandémie", glisse Giacomo Giannotti à Entertainment Tonight.

Notre série a l'opportunité et la responsabilité de raconter quelques-unes de ces histoires- Krista Vernoff, showrunneuse de "Grey's Anatomy"

L’acteur italien, qui interprète Andrew DeLuca, estime que ce sera "évidemment une situation stressante" pour son personnage, mais aussi une "situation excitante pour lui car il s’épanouit dans le chaos". Des informations avancées dans la presse par le comédien qui n’a pas encore reçu les scénarios… Mais on image bien que l’équipe a été mise au courant du futur de ses personnages. "Notre série a l'opportunité et la responsabilité de raconter quelques-unes de ces histoires", martèle Krista Vernoff. De Seattle à New York, les préoccupations seront les mêmes. "Parce que notre série médicale se passe à New York, ce serait irresponsable de prétendre que la pandémie n'a pas interrompu notre monde de New Amsterdam. Notre série parle des professionnels de santé et d'un hôpital public à Manhattan. Je pense que nos héros doivent traverser ce que les vrais médecins de New York ont traversé", insistait David Schulner, le showrunner de New Amsterdam, auprès de TV Line à l'issue d'une saison 2 écourtée en avril.

Lire aussi

Autre point commun pour ces quatre séries médicales, toutes diffusées sur TF1 ? La date de reprise, encore incertaine. De quoi retarder un peu plus la découverte de ces épisodes spécial Covid-19 par le public français, qui pourra se consoler avec la diffusion de la suite de la saison 2 de The Resident dès le 26 août à 21h05.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent