Démarrage catastrophe pour la saison 9 de "The Walking Dead" : et si c'était le début de la fin ?

Médias
DirectLCI
AUDIENCES – Diffusé dimanche soir aux Etats-Unis sur la chaîne AMC, le premier épisode de la saison 9 de "The Walking Dead" n'a attiré que 6 millions de téléspectateurs, une baisse d'audience de près de 50% en un an.

Rien ne va plus au royaume des walkers. La chaîne AMC donnait dimanche soir le coup d’envoi de la saison 9 de "The Walking Dead". La série fantastique, dont les audiences sont en chute libre depuis 2016, n’est pas parvenue à redresser la barre puisqu’ils étaient 6.1 millions de téléspectateurs devant leur poste, contre 11.4 millions pour le premier épisode de la saison 8, à la même époque l’an dernier.  Soit une baisse de près de 50%.


Le départ annoncé du comédien vedette Andrew Lincoln, l’interprète du shérif Rick Grimes depuis la saison 1, en 2010, n’a semble-t-il pas relancé l’intérêt du public. Pire, il pourrait même avoir raison d’une série dont les choix scénaristiques déçoivent jusqu’aux fans les plus acharnés depuis le premier épisode hyper brutal de la saison 7, en 2016.

De nombreux téléspectateurs n’ont pas digéré le suspense autour de la mort de Glenn (Steven Yeun) et Abraham (Michael Cudlitz), deux des personnages les plus attachants de la série. Encore moins la mort inattendue lors de la saison 8 de Carl Chandler Riggs), le fils de Rick. La disparition de ce dernier, et bientôt celle de son père, divisent d’autant plus que leur relation est au cœur des comics dont la série est inspirée. Et où ils sont d’ailleurs toujours vivants.


Jusqu’ici, l’avenir de "The Walking Dead" n’a jamais été menacé. Avec un pic à 17.3 millions de téléspectateurs pour le premier épisode de la saison 5, en 2014, la série est la plus populaire de l’histoire pour une chaîne câblée aux Etats-Unis. Elle a même donné naissance en 2015 à un spin-off, "Fear The Walking Dead", dont la quatrième saison a été diffusée cet été, elle aussi plombée par des audiences catastrophiques, avec 2.27 millions de fidèles en moyenne, contre 7.6 millions pour la première.

Le trop plein de zombies finira-t-il par tuer les zombies ?  Pour relancer leur bébé, les producteurs misent sur Angela Kang, la première femme à occuper le poste de showrunner de l’histoire de la série, aux commandes de la saison 9. Scénariste de la série depuis 2011, elle promet d’accorder davantage de place à ses héroïnes, en dépit d’un autre départ annoncé, celui de la comédienne Lauren Cohan, qui incarne Maggie Greene depuis la saison 3.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter