Destination Eurovision : comment Bilal Hassani a refait son retard sur Seemone au classement

Médias

RETOURNEMENT DE SITUATION - On l'annonçait grand favori de la finale de "Destination Eurovision". Bilal Hassani a dû attendre les ultimes secondes de la soirée pour décrocher son billet pour Tel Aviv. Boudé par les délégations étrangères, le jeune homme doit son salut au vote des téléspectateurs de France 2. Explications.

Ascenseur émotionnel, bonsoir ! Les candidats de "Destination Eurovision" ont vécu un suspense digne des meilleurs thrillers hollywoodiens, samedi soir sur France 2. Rappelons que pour désigner le représentant de la France à Tel Aviv, en mai prochain, les points étaient attribués à parts égales : 420 points par les 8 délégations étrangères ; 420 points par les téléspectateurs qui votaient sur Internet. 

A l’issue du vote des délégations étrangères, la jeune Seemone s’est retrouvée largement en tête du classement, avec 94 points. Surprise : le chouchou des réseaux sociaux Bilal Hassani n’arrivait qu’en 5e position avec 50 points seulement, devancé par Silvan Areg (76 points), Emmanuel Moire (64 points) et Chimène Badi (56 points).

Voir aussi

Dans la "Green Room" où les candidats sont réunis, c’est la stupéfaction. Seemone tente de contenir ses larmes de joie tandis que Bilal Hassani, philosophe, explique qu’il est déjà content de voir son nom sur le "Score Board". Sur Twitter, certains fans se fâchent tout rouge, dénonçant l'intolérance supposée de certaines délégations comme la Russie qui ne lui a accordé aucun point...

Si le vote des téléspectateurs français va tout changer, il faut plusieurs minutes pour le comprendre. Maître du suspense, Garou annonce le top 8 de la dernière à la première place. Ce qu'il ne précise pas, c'est que les 420 points vont être distribués en fonction du pourcentage des voix récoltées sur Internet.

35,7% des voix du public pour Bilal Hassani

Avec 35,7% des suffrages, Bilal Hassani décroche un super bonus de 150 points qui lui permet de doubler Seemone, 3e avec 14,8% des voix, n’engrangeant que 62 points supplémentaires. La jeune candidate est même devancée par Chimène Badi avec 15% des suffrages et 63 points supplémentaires.

D’où ce classement final qui envoie Bilal Hassani à Tel Aviv, en mai prochain...

Voir aussi

L’ancien candidat de "The Voice Kids" tentera de devenir le premier lauréat tricolore de l’Eurovision depuis Marie Myriam en 1977 avec "L’Oiseau et l’Enfant". Une éternité.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter