"Elle m’angoisse beaucoup" : Charles Consigny tacle la jeune Greta Thunberg dans "On n’est pas couché"

Médias

POLEMIQUE - Dans le dernier numéro d’"On n’est pas couché", le polémiste Charles Consigny s’est en pris à Greta Thunberg, la jeune activiste écolo suédoise qui a mobilisé des milliers de personnes aux marches pour le climat dans le monde entier. Des propos qui lui ont valu une salve de commentaires acerbes sur les réseaux sociaux.

C’est la nouvelle star de la lutte contre le réchauffement climatique. La Suédoise Greta Thunberg, 16 ans, est devenue en quelques mois un personnage respecté et écouté partout sur la planète. Par les chefs d’Etat qui la reçoivent en grandes pompes, comme par les écoliers qu’elle a appelé à faire grève pour la planète le 16 mars.  Il y en a un, en revanche, qui n’est pas fan du tout... 

Samedi soir, dans "On n’est pas couché", Charles Consigny s’en est pris à "cette jeune Suédoise qui moi m’angoisse beaucoup et qui ne me fascine pas du tout", a expliqué le polémiste sans la nommer.  "Elle est vegan, elle a convaincu ses parents de ne plus prendre l’avion. Ils ne s’achètent même plus de cadeaux à Noël dans sa famille", a-t-il ajouté en citant un article du "Nouvel Obs" qui lui est consacré.

Lire aussi

"Je suis peut-être vieux jeu mais ça m’inquiète et je continue de penser mordicus que c’est le progrès technique qui va nous sortir de là", a poursuivi Charles Consigny, un sourire en coin. "Ça ne va pas être le rationnement puisque de toute façon il y aurait trop d’êtres humains pour que des êtres humains rationnés ne continuent pas à polluer la planète", a-t-il conclu.

Des propos qui lui ont valu de vives critiques sur les réseaux sociaux…

Charles Consigny réagissait à l’intervention en plateau de Hugo Viel, 20 ans, membre français du mouvement de Youth For Climate. Le jeune homme avait expliqué avoir renoncé à devenir astrophysicien pour se consacrer à des études d’ingénierie, afin de combattre le changement climatique.

"Je suis inquiet pour la civilisation", lui avait rétorqué Charles Consigny. "J’ai l’impression qu’il y a derrière ce mouvement une part de régression. Si vous renoncez  à devenir astrophysicien pour devenir militant de la cause écologique, si votre horizon c’est  Cécile Duflot alors que c’était Hubert Reeves, moi je ne peux qu’être désolé."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter