Muriel Robin récompensée pour son engagement contre les violences conjugales : Charles Consigny ironise

Médias

MAUVAIS JOUEUR – Muriel Robin a été récompensée vendredi soir par nos confrères du "Parisien" pour son engagement dans la lutte contre les violences conjugales. Une distinction que le chroniqueur Charles Consigny a commenté avec un certain cynisme sur Twitter, visiblement pas remis de leur récent clash sur le plateau d’"On n’est pas couché".

C’est une (longue) séquence qui a marqué téléspectateurs et internautes. Le 20 octobre dernier, sur le plateau de l’émission "On n’est pas couché" sur France 2, Muriel Robin sortait de ses gonds après avoir assisté au dialogue de sourds entre Charles Consigny et Marc-Olivier Fogiel, venu défendre le livre où il raconte son expérience de la GPA (Gestation pour autrui). 

Agacée par l’attitude du chroniqueur, qui n’en finissait plus de couper la parole à l’animateur, la comédienne l’avait sèchement rappelé à l’ordre. "La manière dont vous vous adressez à Marc-O. me déplaît fortement", lui avait-elle expliqué. "Je m’en fiche que vous n’aimiez pas ce ton", s’était défendu l’ancien des "Grandes Gueules" de RMC.

Voir aussi

Le début d’un échange tendu qui s’était achevé grâce à l’intervention tardive de Laurent Ruquier. Deux jours plus tard, Charles Consigny avait de nouveau taclé la comédienne dans les colonnes du "Figaro", jugeant "cocasse  et terrible pour Madame Robin qui s’est posée en héroïne de la défense des femmes battues en incarnant Jacqueline Sauvage et se retrouve à défendre la GPA qui est à mon sens le dernier stade des violences faites aux femmes."

Ce clash, parmi les plus retentissants de la saison médiatique, le chroniqueur ne l’a manifestement pas encore digéré. Vendredi soir, il était devant sa télé pour assister sur C8 à la remise des Etoiles du "Parisien", les trophées remis par la rédaction du quotidien aux personnalités culturelles et télévisuelles de l’année. Alors que Muriel Robin venait d’être désignée "comédienne engagée de l’année", il s’est fendu d'une pique assassine sur Twitter…

Rappelons qu’avant la diffusion de "Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi" sur TF1 le 30 septembre, Muriel Robin avait lancé dans les colonnes du "Journal du Dimanche" un appel en faveur des victimes de violences conjugales. Avant de manifester avec plusieurs centaines de personnes, le 6 octobre, à Paris. 

En vidéo

Muriel Robin : "150 femmes meurent chaque année sous les coups de leur mari"

Conviée à Matignon le 13 décembre par le Premier ministre Edouard Philippe, avec la cinéaste Eva Darlan et de la militante féministe Karine Plassard, elle s’est dit "déçue" de leur échange. Dans une vidéo postée sur Facebook, elle explique qu’elles espéraient un engagement financier du gouvernement, en vain.

Lire et commenter