Fausse "réforme de l'orthographe" de Najat Vallaud-Belkacem : Vanessa Burggraf répond, Laurent Ruquier prend sa défense

Fausse "réforme de l'orthographe" de Najat Vallaud-Belkacem : Vanessa Burggraf répond, Laurent Ruquier prend sa défense

DirectLCI
SUITE - Au lendemain de la polémique qui a déchaîné les réseaux sociaux ce dimanche après l'interview de l'ancienne ministre de l'Éducation dans "On n'est pas couché", la chroniqueuse a répondu aux accusations de "fake news". L'animateur vedette du talk show de France 2 s'est lui aussi exprimé, dénonçant un "coup politique".

Son échange houleux avec Najat Vallaud-Belkacem, ex-ministre de l'Éducation nationale, samedi soir dans l'émission "On n'est pas couché" a tourné en boucle sur la Toile ces dernières heures. Au lendemain de la polémique, concernant une soi-disant "réforme de l'orthographe" imputable à Najat Vallaud-Belkacem, la chroniqueuse a répondu aux accusations de "fake news".


"Si j’ai commis une erreur, elle relève de l’imprécision. Je n’ai pas souligné que cette réforme de l’orthographe datait de 1990 et je lui en ai fais endosser la paternité. Mea culpa.", a-t-elle déclaré dans un entretien exclusif accordé à L'Obs. Et de poursuivre : "Mais je maintiens ce que j’ai dit : Najat Vallaud-Belkacem était alors ministre de l’Éducation nationale quand la réforme est passée. (...) Pouvait-elle, oui ou non, donner son avis sur cette réforme ? Avait-elle ou non son mot à dire ? Disposait-elle d’une marge de manœuvre ?"


Invitée politique de l'émission pour présenter son autobiographie "La Vie a plus d'imagination que toi", l'ancienne ministre de l'Éducation nationale avait été interpellée samedi par Vanessa Burggraf sur le niveau alarmant des élèves français, en matière d'écriture et de lecture, notamment lors de l'entrée au collège.


"C'est une fake news, mais c'est pas possible !", s'était exclamée, sidérée, l'ex-ministre en entendant les trois mots "réforme de l'orthographe", peinant même à contenir un début de fou rire. 

En vidéo

"Weekend", "nénufar"… vers un "nettoyage" de l’orthographe à l’école

Ruquier défend Burggraf

Laurent Ruquier s'est lui aussi exprimé ce lundi pour prendre la défense de la journaliste invoquant en direct sur Facebook, dans le "Buzz TV" de TV Magazine/Le Figaro, une information lue "dans des tas de journaux".  Selon l'animateur vedette du talk show de la chaine publique, "ce n'est absolument pas une fake news" et "Vanessa Burggraf n'a rien inventé". 


"Ce n'était pas une approximation. C'est un fait : il y a eu une réforme de l'orthographe appliquée dans les écoles", a-t-il argué. "Simplement, Najat Vallaud-Belkacem n'avait pas pris l'initiative de cette réforme. Sauf que cette réforme est passée lorsqu'elle était ministre de l'Éducation". 


Pour conclure, il a estimé que "Madame Belkacem est fragile en ce moment, elle vient de perdre son emploi au gouvernement et, en plus, elle n'est pas sûre d'être à nouveau députée".


Les modifications prévues par la réforme de 1990 avaient très peu été suivies d'effet jusqu'à la décision des éditeurs de les appliquer dans les manuels scolaires de la rentrée 2016.

Plus d'articles

Sur le même sujet