Saint-Valentin : 17 codes secrets pour se faire plaisir à deux sur Netflix

Médias
DirectLCI
ASTUCE - Le 14 février, c’est la fête des amoureux. Si vous avez envie de commencer la soirée - ou de la terminer - devant une comédie romantique, voici 17 codes secrets pour vous repérer dans le dédale de titres proposés par Netflix.

Depuis plusieurs mois déjà, les accros à Netflix savent qu’ils existent une armada de codes secrets permettant d’identifier plus facilement le type de programme – films, séries, documentaires – qu’ils souhaitent regarder en priorité. Parmi les genres les plus populaires, la comédie romantique bénéficie de plusieurs sous-catégories qu’il n’est pas toujours facile à repérer. 


C’est désormais chose faite puisqu’une bande de petits malins a fait le tri à l’occasion de la Saint-Valentin. Vous aimez les grandes histoires d'amour qui tirent les larmes comme "Love Story" ou "La Délicatesse" ?  Vous préférez les romances érotiques à la "50 Nuances de Grey" ou les bonnes grosses parodies comme "Sexy Movie" ? Il suffit de faire votre choix en tapant par exemple, sur votre ordinateur ou votre tablette, www.netflix.com/browse/genre/35800 pour les "films romantiques torrides". Prêts ? 


>> Films de la Saint-Valentin : 50117

>> Films romantiques incontournables : 502675

>> Incontournables de la St-Valentin : 1952249

>> Romantique : 100052

>> Romance : 8883

>> Comédies romantiques : 5475

>> Films romantiques torrides : 35800

>> Comédies romantiques anti-déprime : 35797

>> Films gays romantiques : 413843

>> Films romantiques pour ados : 1764

>> Drames romantiques : 1255

>> Comédies pour romantiques incurables : 81506

>> Classiques romantiques : 31273

>> Romances pour ados inspirées de livres : 80183

>> Romances "les contraires s’attirent" : 43045

>> Romances "les contraires s’attirent" pour ados : 832159

>> Romances pour ados sur le premier amour : 54231

Attention tout de même à ne pas vous disputer avec votre moitié en choisissant votre film de Saint-Valentin. Et à ne pas vous endormir avant la fin...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter