Gad Elmaleh affirme connaître l'identité de CopyComic : "Ce n'est pas une mais plusieurs personnes qui se sont liguées"

Médias

EXPLICATIONS - Invité de "Quotidien" lundi 14 octobre, l'humoriste français est revenu sur le bras de fer qui l'oppose depuis plusieurs mois à CopyComic, un vidéaste qui l'a accusé de plagiat. S'il reconnaît "s'être inspiré" d'autres, il assure avoir été pris pour cible car son succès "dérange".

Il était déjà venu s'exprimer sur le sujet sur le même plateau il y a an. Gad Elmaleh a-t-il plagié certains de ses sketchs ? Oui, d'après CopyComic qui sur Twitter et Facebook a publié plusieurs vidéos mettant au jour des emprunts à des humoristes américains. "On s'en inspire, oui, on prend des choses et on les met à notre sauce (...). Peut-être qu'on a été dans la facilité en s'inspirant de techniques de vannes, des chutes, des punchlines des Américains", a expliqué le principal intéressé dans Le Parisien fin septembre.

Une interview sur laquelle il est revenu dans "Quotidien" lundi 14 octobre. "Récemment j'ai avoué de qui je m'étais inspiré, ce qui m'a inspiré. Et à  côté de ça, il y avait des choses pas honnêtes", a-t-il déclaré.Ses aveux ne sont-ils pas arrivés un peu tard, le questionne Yann Barthès ? "Ouais", reconnaît-il.  "D'ailleurs, j'avoue que j'ai avoué tard là (...). Parce que je n'étais pas capable", poursuit celui qui a d'abord cherché à identifier l'auteur des vidéos.

Voir aussi

"J'ai déjà donné cet exemple mais quand on prend une gifle au milieu de la foule, la première chose qu'on veut, c'est savoir qui vous a mis la gifle. Il n'y a personne dans la vie qui dit "Ecoute, il doit y avoir un symbole. Continue à marcher, tu comprendras plus tard." Non non, tu dis "mais qui est l'enfoiré, qui est le mec qui m'a mis une gifle ? Pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai fait ? En fait, tu commences à comprendre petit à petit que ce n'est pas ça qu'il faut faire. On s'en fout de qui c'est puisque aujourd'hui on sait qui c'est", poursuit-il.

Tu fais une tournée aux Etats-Unis, des shows en France, des comedy clubs, tu fais une série.... À un moment donné, ça dérange- Gad Elmaleh

Gad Elmaleh s'amuse ensuite à dire que c'est Xavier Dupont de Ligonnès qui se cache derrière CopyComic, avant de reprendre son sérieux. "On sait que ce n'est pas une personne mais plusieurs personnes qui se sont liguées comme ça à un moment donné", assure-t-il sans donner de noms. En juin, Sandra Sisley, l'épouse de Tomer Sisley - qui a lui aussi été épinglé - affirmait qu'il s'agissait de Kheiron et Baptiste Lecaplain. Des accusations rejetées par les deux humoristes, même si le premier reconnaît avoir contribué à l'essort de CopyComic. "Croyez-moi, il est impensable qu'une personne puisse récolter toutes ces données sans une aide massive. Et je le répète, je suis fier d'avoir fait partie de cette aide", avait-il dit sur Twitter.

Lire aussi

S'il apprécie cette volonté d'être "honnête" et de "dénoncer les gens qui ont plagié d'autres artistes", Gad Elmaleh estime que "c'est autre chose de vouloir du mal et d'être énervé parce qu'à un moment donné tu fais trop de choses". Son succès et la multiplication de ses projets auraient fait de lui une cible, selon lui. "Tu fais une tournée aux Etats-Unis, des shows en France, des comedy clubs, tu fais une série.... À un moment donné, ça dérange et il y a des gens qui se mettent ensemble pour plein de raisons. Et leur incapacité à faire juste le commentaire ou de la dénonciation fait qu'ils ne lâchent pas l'affaire", ajoute-t-il.

L'affaire aura eu le mérite de lui inspirer une pastille de son prochain spectacle, prévu pour l'automne prochain. "Il y a un petit passage où je me plagie moi-même. Je prends un truc que j'ai fait dans un autre spectacle et je m'attaque en justice. Et je perds", sourit-il. Ses détracteurs apprécieront.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter