Game of Thrones saison 8 : le réalisateur de la bataille de Winterfell avait imaginé une autre fin plutôt... osée !

Médias

Toute L'info sur

Game of Thrones saison 8 : suite et fin de la série phénomène

CLAP DE FIN - Le réalisateur d'un des épisodes phares de la saison 8 de la série voulait choquer les téléspectateurs en imaginant une autre issue, à la bataille de Winterfell. Sauf que les créateurs de la série ont fait barrage.

Les fans de Game of Thrones auraient pu assister à une ultime saison des plus terribles et spectaculaire. A en croire le réalisateur d'un des épisodes phares de la saison 8, Miguel Sapochnik, tout aurait pu s'arrêter dès la bataille de Winterfell, puisque dans une interview accordée au site Indiewire, il raconte qu'initialement, il avait prévu de tuer... Tous les personnages de la série.


"Je voulais tuer tout le monde. Je voulais tuer Jorah lors de la charge équestre au début. J'étais prêt à tuer absolument tout le monde. Je voulais être sans pitié, que le public se dise lors des dix premières minutes que tout pouvait se passer, que tout le monde pouvait mourir. Mais David et Dan n'ont pas voulu. On a beaucoup échangé sur ce sujet", explique-t-il. David Benioff et Daniel Brett Weiss, les créateurs de la série, on effet refusé, jugeant l'idée trop violente.

"Ils ne voulaient pas"

"Ils ne voulaient pas. Il y a eu beaucoup d’allers et retours à ce sujet. Ce n’est pas ma série, n’est-ce pas. Je n’ai pas eu l’idée de cette série. Je suis un réalisateur, j’ai été engagé pour ça. Ils m’ont laissé m’impliquer et j’ai adoré le faire, mais la décision finale n’est pas la mienne, c’est la leur, c’est leur choix", a ajouté Miguel Sapochnik.


Dans l'épisode 3 de cette saison 8 (et ultime saison), la bataille de Winterfell met en scène les héros de la série et les Marcheurs blancs. Sujette à de nombreuses critiques, cette bataille a tout de même causé la mort de Ser Jorah Mormont (qui a défendu sa reine bien-aimée), Theon ou encore Beric Dondarrion, qui a sauvé Arya. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter