Grève à iTélé : le gouvernement va recevoir la direction de Canal +

Médias

Toute L'info sur

La crise à iTELE

CRISE - Alors que la grève à iTélé s'enlise chaque jour un peu plus, le gouvernement entre dans la danse de la concertation. Les ministres Myriam El Khomri et Audrey Azoulay recevront lundi 14 novembre, la direction de Canal +, au ministère du travail.

"C'est une crise douloureuse, avec des pleurs et une équipe traumatisée", indiquait Florent Peiffer, journaliste à ITélé, ces derniers jours. Alors que la grève a été reconduite ce mercredi pour une 24ème journée, au lendemain d'une proposition de la direction d'améliorer les conditions de départ des salariés, on apprend ce jeudi 10 novembre que la direction de la chaine sera reçue au ministère du travail, lundi 14 novembre prochain. 

Myriam El Khomri, ministre du travail et Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication avaient toutes deux appelé la direction à tenir ses engagements, d'une part et trouver une issue rapide au conflit, d'autre part. 

"La direction veut nous briser le moral"

Pour la direction d'Itélé, "un règlement est proche" et "le dialogue est engagé au-delà du point social" prévoyant d'augmenter les indemnités de départ de certains salariés, a assuré la direction de Canal+, la maison mère d'iTÉLÉ. Sauf que les salariés ne répond pas aux revendications des grévistes : "les principaux points de blocage restent le départ de Jean-Marc Morandini et l'obtention de garanties d'indépendance pour la rédaction", a déclaré ce mardi un journaliste de la chaîne à l'AFP.

 "La direction veut nous briser le moral", a-t-il estimé. "Quand bien même la direction serait hyper généreuse, aucun salarié ne souhaitait partir de cette chaîne à la base", a protesté une autre salariée. 

Lire aussi

    En stand-by depuis trois semaines, la chaine a vu ses émissions d'avant et après le débat des primaires de droite supprimées par la direction, tout comme la "nuit américaine" prévue pour l'élection du président des Etats-Unis. Une décision dont s'est émue sur Twitter la correspondante historique du groupe Canal+ aux Etats-Unis, Laurence Haïm qui, du coup, a fait un live-tweet de la soirée sur son compte personnel. "On espère tous que ça va se terminer très vite. Economiquement, financièrement aussi", confiait lundi soir le journaliste d'iTélé Florent Peiffer à Yann Barthès, animateur de l'émission Quotidien sur TMC. 

    En vidéo

    L'interview de la rédaction d'Itélé : #JeSoutiensItélé

    Le journaliste Florent Peiffer a également dépeint l'atmosphère pesante de la chaîne:  "il y a beaucoup de douleur, il y a des pleurs des fois. On est assez traumatisés". Côté gouvernement, la ministre du Travail Myriam El Khomri, qui a reçu ce lundi les syndicats d'iTÉLÉ (+Libres, CGT et CFDT), a indiqué que le ministère "pèserait de tout son poids pour inciter les parties à renouer le dialogue social sur des bases sereines" et a convié la direction d'iTELE dans l'optique d'une médiation. 

    Cette rencontre se tiendra lundi 14 novembre. Ce mercredi au Bus Palladium à Paris était organisée une soirée de soutien à iTélé. Un événement auquel de nombreux journalistes et politiques se sont associés. Une cagnotte a été mise en place pour soutenir les grévistes avait reçu plus de 800 dons, en début de semaine. 

    Lire et commenter