"Grey's Anatomy" reprend ce soir aux Etats-Unis : nos prescriptions pour cette 15e saison

Médias

QUOI DE NEUF, DOCTEUR ? - Les chirurgiens du Grey Sloane Memorial renfilent leurs blouses pour une nouvelle année qu'on espère moins larmoyante et plus punchy que les précédentes. Voici notre ordonnance à l'attention des scénaristes qui nous ont quelque peu déçus ces derniers temps.

Prenez place dans la salle d'attente, il n'y a en plus pour longtemps. "Grey's Anatomy" revient ce jeudi 27 septembre sur ABC aux Etats-Unis pour une quinzième saison sur laquelle on a beaucoup d'attente. Parce que 15 ans, c'est un bel âge pour faire sa crise d'adolescence et sortir des rails trop évidents dans lesquels la série s'est embourbée ces dernières années - sans pour autant perdre ses téléspectateurs. On a laissé nos médecins du Grey Sloan Memorial avec deux mariages, une grossesse en cours et deux départs. Et on sent déjà les pièges que vont nous tendre les scénaristes, à qui LCI délivre son ordonnance pour une année sur les chapeaux de roue.

Ne stéréotypez pas les nouveaux arrivants

Et pour le moment, c'est mal parti...  Notre hôpital de Seattle accueille cette saison deux nouveaux médecins masculins. Le docteur Nico Kim (Axel Landi) a été fièrement présenté par les producteurs comme "le premier chirurgien gay de l'histoire de la série". C'est vrai, mais c'est aussi un moyen pour eux de maintenir une représentation LGBT à l'écran après la mise à la porte de Jessica Capshaw qui incarnait le Dr Arizona Robbins, lesbienne. Alors on lui souhaite au moins des histoires personnelles aussi bien écrites que les siennes.

Il sera rejoint par le Dr Atticus Lincoln, un "dieu de l'orthopédie" déjà bien parti pour être le nouvel Apollon en blouse blanche de "Grey's Anatomy". Interprété par Chris Carmack (Nashville, Newport Beach), il a déjà des airs de beau gosse/tête à claques. Des personnages comme lui, on en a déjà vu passer beaucoup dans la série. Leur arrivée dans la bande-annonce, côte à côte et au ralenti, est beaucoup trop kitsch. Alors s'il vous plaît messieurs dames les scénaristes, ne les enfermez pas dans les détails qui ont jusque'ici été dévoilés sur eux.

Lire aussi

Donnez un peu d'amour à Meredith mais pas trop

La saison 15 sera la saison de l'amour ou ne sera pas. La showrunneur de "Grey's Anatomy" martèle depuis le début de l'été que Meredith Grey (Ellen Pompeo) partira cette année en quête de sa nouvelle moitié, après un premier coup de coeur depuis la disparition de son mari Derek Shepherd. Rien ne sera pourtant simple pour notre héroïne "et on ne l'a jamais vraiment vue dans cette situation en 15 saisons", souligne pour TV Line Krista Vernoff. "Je ne peux pas dire avec qui elle va finir mais je peux dire que le voyage pour y arriver sera joyeux, drôle et compliqué", assure-t-elle. La bande-annonce la voit déjà fricoter avec l'interne DeLuca (qui a déjà fricoté avec la demi-soeur de Meredith, mais ce sera pour notre point suivant). Et si au final, Meredith reprenait goût à la vie en ne se jetant pas dans une histoire sérieuse ? Comme d'autres héroïnes avant elle, elle a prouvé qu'elle n'avait pas besoin d'un homme à ses côtés pour y arriver. A l'hôpital comme à la maison où elle gère trois enfants. Et c'est aussi un beau message à envoyer.

Lire aussi

Limitez les triangles amoureux

La romance est le point-clé de "Grey's Anatomy". On ne va pas se mentir, ce sont les histoires d'amour entre les membres du personnel plus que les cas scientifiques qui ont permis de maintenir l'attention des téléspectateurs depuis 2005. Mais trop c'est trop et on le voit déjà poindre, cet énième triangle amoureux entre les Dr Owen Hunt (Kevin Hunt), Amelia Shepherd (Caterina Scorsone) et Teddy Altman (Kim Raver). Cette dernière, de retour pour de bon à Seattle, apprend lors du dernier épisode qu'elle est enceinte du premier - selon toute vraisemblance. Sans compter que l'an dernier, le pauvre Owen se disputait déjà les faveurs de Carina DeLuca (Stefania Spampinato) avec Arizona. Alors amenez-nous des nouvelles têtes mais ne tournez plus en rond s'il vous plaît.

Privilégiez l'humain au spectaculaire

Les fusillades, les crashs d'avion, les accidents de bateau... C'est so début des années 2010. Les arcs n'ont jamais été aussi intéressants dans "Grey's Anatomy" que quand ils touchaient aux drames du quotidien. L'an dernier, le retour de l'époux violent du Dr Jo Wilson (Camilla Luddington) a été très applaudi aux Etats-Unis. L'épisode était même intitulé "1-800-799-7233-, numéro d'urgence pour les femmes battues. Car c'est aussi là le rôle de la fiction à la télévision : permettre de mettre en lumière des faits de société à une heure de très grande écoute, en dehors. "Grey's Anatomy" est la série la plus regardée le jeudi soir outre-Atlantique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter