Incendies en Australie : Isabelle Adjani annule sa venue au Festival de Sydney

Incendies en Australie : Isabelle Adjani annule sa venue au Festival de Sydney
Médias

Toute L'info sur

L'Australie dévorée par les flammes

DÉCEPTION - La comédienne qui devait clôturer le Festival de Sydney le 26 janvier prochain avec sa pièce "Opening Night" a été contrainte d'annuler sa venue pour ne pas s'exposer aux fumées.

Elle n'ira pas en Australie. Alors qu'elle devait clôturer le Festival de Sydney le 26 janvier prochain avec sa pièce "Opening Nights", la comédienne Isabelle Adjani a été contrainte d'annuler sa venue. En cause ? Les terribles incendies qui ravagent depuis le mois de septembre le pays. "Je ne peux pas entrer dans les détails, mais c'est une conjonction entre des raisons médicales d'Isabelle et la situation dans laquelle se trouve l'Australie avec ces feux et cette fumée", a expliqué Nicolas Roux à nos confrères du "Parisien". 

Le directeur de productions du Quai (qui produit la pièce) précise que cette décision n'est pas un caprice. "C'est réellement lié à une impossibilité de se rendre là-bas pour Isabelle. Le médecin lui a dit qu'il était trop dangereux pour elle de s'exposer aux fumées, qu'il y avait un vrai risque", a-t-il indiqué. Le Quai d'Orsay a en effet déconseillé aux personnes vulnérables de se rendre dans la ville de Sydney et sa région proche. 

Lire aussi

C'est très démoralisant pour nous qui vivons déjà cela. Je suis très en colère et je suis bouleversé.- Wesley Enoch, directeur du Festival de Sydney

Visiblement affectée par la situation en Australie, Isabelle Adjani a appelé sur son compte Instagram à prier pour le pays. "Chaque fois que cela vous est possible, tout le monde est invité à se joindre à vous pour TROIS MINUTES pour prier pour l'Australie. (...) Veuillez transmettre ce message à toute personne que vous connaissez qui voudrait participer avec nous. Le pouvoir de la prière mondiale est ÉNORME", a posté la comédienne il y a deux jours.

Alors qu'ils se faisaient une joie d'accueillir la star française, les organisateurs du Festival de Sydney n'ont pas caché leur déception, voire leur colère. "C'est très démoralisant pour nous qui vivons déjà cela. Je suis très en colère et je suis bouleversé", a réagi Wesley Enoch, le directeur du festival dans une interview donnée au "Sydney Morning Herald". "Le signal que ça envoie aux habitants de Sydney c'est que cette compagnie d'artistes ne se soucie pas de nous, mais davantage d'eux-mêmes et de leurs peurs". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent