INFO LCI - Nouveau dérapage dans TPMP : le CSA va se réunir et devrait prendre une sanction

Médias
DirectLCI
CARTON ROUGE – Et si c’était le dérapage de trop. D’après les informations de LCI, les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) vont se réunir pour étudier la séquence de TPMP au cours de laquelle Cyril Hanouna pose la main de Capucine Anav sur son entre-jambe. Et cette fois, une sanction lourde pourrait tomber.

A force de jouer le feu, la joyeuse bande de Touche pas mon poste est peut-être en train de se brûler. D’après les informations de LCI, les sages du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) ont décidé de se réunir pour débattre du nouveau dérapage de Cyril Hanouna dans son émission quotidienne sur C8.


Dans un extrait de la séquence des "4/3", diffusée mercredi, on pouvait voir l’animateur mettre la main de la chroniqueuse Capucine Anav sur son entre-jambe. La jeune femme, qui avait les yeux fermés pendant ce petit jeu potache, échange ensuite quelques mots avec sa consoeur Isabelle Morini-Bosc. "Il t’a mis la main sur son sexe ?", demande la journaliste de RTL. "Comme d’hab", répond l’ancienne candidate de téléréalité.

Déjà plus de 850 signalements au CSA

La séquence, vivement critiquées sur les réseaux sociaux, a fait l’objet de plus de 850 signalements au CSA depuis sa diffusion. La haute autorité, qui a déjà adressé cinq mises en demeure à la chaine C8, pourrait cette fois passer au stade de la sanction, une fois qu'elle aura qualifié les faits. Le 22 novembre, sur Europe 1, son président Olivier Schrameck affirmait qu’une "mesure sera prise" en cas de récidive.


"Compte tenu des avertissements qui ont été infligés précédemment, il y a effectivement un risque", avait averti l’ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin. Si la sanction peut être financière, "cela peut aller jusqu’à la suspension de l’émission", ajoutait-t-il. "Je fais la part de l’humour et du pastiche. Mais quand il y a des anomalies, des débordements qui transforment la distraction en avilissement, il est légitime d’intervenir."

En vidéo

Nouveau dérapage d'Hanouna : Audrey Pulvar monte au créneau

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter