Monstre éliminée de "The Voice 8" par Soprano : "J’aurais peut-être dû choisir une autre chanson"

Médias
INTERVIEW - Monstre, la candidate masquée de l’équipe de Soprano, n’a pas franchi l’épreuve des K.O. de "The Voice" saison 8, samedi soir sur TF1. La jeune chanteuse s'est confiée auprès de LCI.

"The Voice 8", c’est déjà terminé pour Monstre. Lors des auditions à l’aveugle, cette chanteuse de 21 ans avait interloqué le public et les coachs en se présentant masquée sur le plateau pour interpréter "Reckoning Song", le tube du rockeur israélien Asaf Avidan. Rebelote samedi lors de l’épreuve des K.O. où elle a proposé une version survoltée de "Déshabillez-moi", le classique de Juliette Greco, qui n’a pas totalement convaincu Soprano. Envoyée en zone rouge, elle a été éliminée au profit du duo hip-hop Scam Talk.


LCI - Monstre, quel a été votre premier sentiment après votre élimination en toute fin d’émission ? 

Monstre - Mon sentiment… C’est que je m’y attendais un petit peu. C’est vrai que la répétition avec Soprano, mon coach, ne s’est pas forcément passée dans de bonnes conditions parce que j’étais très stressée. J’avais un peu de mal à gérer toutes les informations autour de moi. Je n’ai donc pas été étonnée sur le moment. C’est finalement après, quand tout s’arrête d’un coup, que c’est un peu choquant.


LCI - Que s’est-il passé concrètement pendant la répétition ?

Monstre - Disons que je n’étais pas très à l’aise avec l’accompagnement de la chanson. Je n’ai pas l’habitude de jouer en groupe et il faut avouer que les musiciens présents sur le plateau sont incroyables. Quand on n’a pas l’habitude, on peut vite se faire manger par toute cette énergie qui se dégage. Je pense que j’aurais été plus à l’aise avec un piano-voix, comme lors de l’audition à l'aveugle que j’avais faite en guitare-voix.

En vidéo

COACHING Soprano : Monstre se met à nu pour les KO

LCI - Le choix d’interpréter "Déshabillez-moi" de Juliette Greco, c’était le vôtre ?

Monstre - On en a parlé, on s’est proposé des chansons. Et je trouvais ça assez intéressant comme choix. C’est une décision qu’on a prise ensemble.

En vidéo

Monstre – Déshabillez-moi (Juliette Gréco)

LCI - Votre proposition restera quoi qu’il arrive l’une des plus singulières de la saison. Si c’était à refaire, vous changeriez quelque chose… ou pas ?

Monstre - (Rires) C’est assez compliqué… Même pour mon audition à l’aveugle, j’étais très stressée. En regardant, avec le recul, je me dis que j’aurais dû me mettre plus de confiance ce jour-là. Pour le deuxième passage, j’aurais peut-être dû choisir une autre chanson. Quelque chose sur lequel j’aurais été plus l’aise. En même temps, je trouve ça intéressant de prendre des risques. J’en ai pris un et ça n’a pas fonctionné. Ce n’est pas grave…


LCI - Ce choix d’apparaître masqué a divisé les téléspectateurs, Mika l’a critiqué alors que vous rêviez de travailler avec lui. Pensez-vous avoir été mal comprise ?

Monstre - Oui et non. C’est vrai qu'expliquer un concept en 2 ou 3 minutes de conversation sur un plateau de télévision, c'est assez difficile. Je pense aussi qu’avec le stress, je n’étais pas forcément claire. Ça vient des deux côtés. Mika, lui, n’est pas parvenu à saisir les petits indices que je donnais là-dessus. Sans parler du fait que je fonds en larmes juste après !

En vidéo

Monstre – Reckoning Song (One Day) (Asaf Avidan)

LCI - C’est qui Monstre, au fond ? 

Monstre - Un personnage qui représente l’humain, la multiplicité de ses facettes, de ses émotions. C’est quelqu’un qui peut révéler toutes ces choses qu’on a en nous. Je ne sais pas si je l'explique très bien (Rires) !


LCI - Monstre ne va pas disparaître son élimination de "The Voice" ? 

Monstre - Ah non ! Monstre existait avant et va continuer d’exister après. Ce passage dans l’émission m’a permis de me bousculer, de m’essayer à une aventure. De rencontrer des personnes et de montrer mon univers à des gens qui n’en auraient pas eu l’opportunité autrement.

LCI - Quels sont vos projets à court terme ? 

Monstre - J’ai des scènes prévues. Le 17 mai, je vais jouer au Bateau El Alamein (dans le XIIIe arrondissement de Paris – ndlr), puis dans un nouveau lieu qui va ouvrir dans le parc de la Villette. Après, j’ai des compositions en préparation, on est en plein dedans, et je pense que cet été on pourra s’attendre à quelque chose.


LCI - Seriez-vous prête à refaire "The Voice" sans masque ?

Monstre - (Rires). J’y ai déjà pensé, en me disant que ce serait rigolo d’y retourner sans qu’on sache que c’est moi… Mais je n’ai pas envie de le faire. D’abord parce que ça prend beaucoup de temps, d’énergie, d’émotions. Et puis parce que j’ai envie de passer à autre chose.

LCI - Qui peut gagner cette saison de "The Voice", d’après vous ? 

Monstre - Dans l’équipe de Soprano il y a Vay que j’aime beaucoup. Clément aussi, il est très talentueux. Mais ils le sont tous et c’est difficile de prévoir. Après la question est de savoir qui va savoir gérer la pression, qui va faire des choix judicieux. Il y a plein de facteurs différents qui entrent en jeu. Moi, ça m’a permis d’apprendre des choses sur moi-même.  Que c’est peut-être un cadre qui ne me correspond pas. Ça va assez vite, il faut se poser les bonnes questions, être sûre de ce qu’on fait. Ce sont des choses importantes pour participer à ce genre d’émission.

>> Retrouvez toutes les vidéos de "The Voice 8" sur le site officiel de l'émission

Tout savoir sur

Tout savoir sur

The Voice 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter