"J’ai été débordé par ma passion" : Mister Boo de "Fort Boyard" se défend après sa condamnation

Médias

MEA CULPA - Condamné à un an de prison avec sursis pour commerce de substances illégales, le culturiste de "Fort Boyard" Mister Boo s’explique et s’excuse auprès des fans de l’émission dans une lettre postée sur Facebook. Une affaire qui pourrait toutefois remettre en question sa participation au jeu de France 2.

Mister Boo dit sa vérité. Le célèbre catcheur de "Fort Boyard", Cyril André-Chassagnon de son vrai nom, a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Valence à un an de prison avec sursis, assorti d’une mise à l’épreuve de 5 ans, après avoir été reconnu coupable de commerce de substances classées comme psychotropes et d’exercice illégale de la profession de pharmacien. Il a en revanche été relaxé des faits de blanchiment de  biens et de fraude fiscale pour lesquels il était également inculpé. 

Ce mercredi, suite à la parution de plusieurs articles de presse, ce natif de la Drôme, fan d’Arnold Schwarzenegger et de Sylvester Stallone, a publié une longue lettre sur sa page Facebook, dans laquelle il entend "rétablir la vérité pour rassurer mes proches ainsi que les téléspectateurs de Fort Boyard", écrit-il. "A l'époque de mes compétitions de bodybuilding, 2011-2013, j'ai été débordé par ma passion et j'ai commis une erreur que j'ai toujours regrettée. J'ai fait une bêtise que j'ai assumée."

Afin de prendre de la masse musculaire, le colosse avait commandé en Grèce et en Slovaquie des compléments alimentaires et des produits interdits tels que des dopants, des anabolisants et des stéroïdes. Achetés en grande quantité, afin de bénéficier de réductions, ils étaient ensuite redistribués à d’autres culturistes.

"Les faits se sont passés avant que je sois Mister Boo et avant que je n'ouvre ma boutique de compléments alimentaires à Valence", précise l’intéressé dans sa lettre, qui participe en effet à l'émission depuis 2013. "Je m'excuse auprès des personnes que j'ai déçues, l'erreur est humaine, j'ai payé ma dette à la société ce qui est normal mais encore une fois les faits ne sont pas d’aujourd’hui mais il y a maintenant pas mal d'années."

Voir aussi

Si Mister Boo est sorti du silence, c’est sans doute parce que cette affaire pourrait avoir raison de sa participation de "Fort Boyard". Contacté par nos confrères de "Télé-Loisirs", un représentant de la société Adventure Line Production affirmait mercredi "découvrir cette condamnation aujourd’hui comme les téléspectateurs via les articles postés sur Internet." 

Mais ce n’est pas tout. Adventure Line Production aurait également découvert que Mister Boo "utilisait l’image de l’émission dans le cadre de la promotion de sa boutique" sans en avoir l'accord, précise cette même source. Un point sur lequel le culturiste ne s’explique pas dans sa lettre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter