"J’avais trouvé un nouveau frère" : Hadja de "Koh-Lanta" bouleversée par le décès de Bertrand-Kamal

"J’avais trouvé un nouveau frère" : Hadja de "Koh-Lanta" bouleversée par le décès de Bertrand-Kamal
Médias

EMOTION – Handballeuse professionnelle, Hadja Cissé avait noué des liens très forts avec Bertrand-Kamal Loudhriri, le candidat de Koh-Lanta décédé à l’âge de 30 ans des suites d’un cancer. Elle s’est confiée dans les colonnes de "Télé-Poche".

Comme tous les aventuriers de "Koh-Lanta : les 4 Terres", Hadja Cissé était tombée sous le charme de Bertrand-Kamal Loudhriri, l’ex-animateur de club de vacances décédé début septembre à l’âge de 30 ans des suites d’un cancer foudroyant. Membres de l’équipe de l’Ouest, les deux candidats semblaient pourtant avoir des tempéraments bien différents.  

Compétitrice intransigeante, la handballeuse professionnelle paraissait même à l’opposé de l’ex-animateur de club de vacances, souriant et diplomate, toujours là pour apaiser les tensions sur le camp. Au fil des épisodes – et des victoires – Hadja et "Beka" sont devenus inséparables. Presque un cadeau du ciel pour la jeune femme, venue rendre hommage à son propre frère, Maye, décédé en janvier 2019. 

Lire aussi

 "J'avais trouvé un nouveau frère, moi qui ai perdu le mien il y a un an et demi", confie Hadja cette semaine dans les colonnes de Télé-Poche. "Bertrand-Kamal était mon cinquième frère. C'est terriblement injuste. C'est dur de regarder la suite sans lui, mais je suis fière de le voir beau et brave comme il était. Mon plus grand regret, c'est qu'il ne se voit pas." 

La jeune femme raconte avoir visionné le premier épisode de la saison avec les autres candidats, il y a plusieurs mois déjà. Luttant contre la maladie, Bertrand-Kamal avait participé à l’événement en visio-conférence. "Il avait beaucoup maigri", se souvient l’aventurière. "On ne savait pas jusqu'où il allait tenir. J'ai craqué complètement en le voyant", avoue-t-elle. "Il a mis toute l'énergie qu'il lui restait pour nous faire rire (...) Il voulait montrer qu'il était au-dessus de la maladie. On ne voyait que son sourire."

Il avait peur de partir, il ne voulait pas laisser ses parents seuls. Je ne les lâcherai pas, il ne faut pas qu'il s'inquiète- Hadja, dans "Télé-Poche"

Hadja avait déjà fait part de son émotion dans un message vidéo posté quelques jours après a mort de Bertrand-Kamal.

Dans Télé-Poche, elle raconte avoir échangé une dernière fois avec Bertrand-Kamal une semaine avant sa disparition, le jeune homme lui ayant avoué s’inquiéter pour ses parents, Samir et Annick. "Il avait peur de partir, il ne voulait pas les laisser seuls. Je ne les lâcherai pas, il ne faut pas qu'il s'inquiète", assure la candidate qui venue leur témoigner son soutien lors des obsèques de son ami, la semaine passée à Dijon.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce reconfinée partiellement à partir de mardi

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : une troisième personne en garde à vue

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent