Kheiron est-il CopyComic ? Sandra Sisley persiste et assure qu'il existe "des preuves"

Médias
PLAGIAT - Interrogée par les équipes de "Quotidien" ce lundi soir, Sandra Sisley persiste et signe. D'après elle, c'est bien l'humoriste Kheiron qui se cache derrière le pseudo de CopyComic. Elle assure en avoir la preuve.

Elle ne se dégonfle pas. Alors que l'humoriste français Kheiron a démenti être l'auteur de CopyComic, la femme de Tomer Sisley, à l'origine de ces accusations, persiste et signe. Interrogée dans "Quotidien" ce lundi soir, elle soutient que le réalisateur de "Nous trois ou rien" est l'homme qui se cache derrière le compte anonyme CopyComic qui, depuis des mois, épingle les grands noms de l'humour en France pour plagiat. Exaspérée de voir son mari, le comédien Sisley attaqué pour plagiat, l'ex-femme de Valéry Zeitoun a décidé dimanche soir de sortir du silence et de publier sur son instagram deux noms.  


"Identifié. On sait... La bise à Baptiste Lecaplain également", écrivait-elle en légende d'une photo de l'humoriste Kheiron. "Ce que je trouve absolument inadmissible, c'est que, lorsqu'on s'érige en justicier, eh bien, on ne se masque pas. Jusqu'à preuve du contraire, Robin des bois, il n'agissait pas avec une cagoule. Ce qui me choque, ce qui me dégoûte, c'est la manière", s'est emportée Sandra Sisley jointe au téléphone par le journaliste Julien Bellever lundi. 

Bien que les deux accusés nient en bloc ces accusations, Sandra Sisley a assuré à "Quotidien" qu'il existait des preuves irréfutables de leur implication. "Oui, il y a des preuves. Ce n'est pas moi qui les détient : mais les personnes qui les détiennent sont des personnes en qui j'ai 150% confiance, et qui, je pense, les dévoileront en temps et en heure. Si j'ai été manipulée, je serai la première à faire mon mea culpa", a-t-elle assuré. Le feuilleton continue…  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter