L’ancienne journaliste de Téléfoot Marianne Mako est décédée

Médias

HOMMAGE - En 1987, elle était la première femme dans l'émission de Téléfoot. Marianne Mako, pionnière des femmes dans le journalisme footballistique, est décédée à l'âge de 54 ans.

Elle est la première femme à avoir parlé de football à la télévision française. Marianne Mako, ancienne journaliste sportive, est décédée à l’âge de 54 ans. "La Pionnière de la féminisation du journalisme sportif en France est partie", a écrit le reporter de TF1, Sébastien Barniaud. 

Elle fut la première femme à travailler dans l’émission Téléfoot. Elle y présentait la chronique "Crampons aiguilles". "Tu étais une pionnière dans le journalisme sportif et à @telefoot_TF1. Tu vas beaucoup nous manquer Marianne Mako. Douces pensées", a de son côté commenté sur son compte Twitter Bixente Lizarazu. 

Nombreux ont été les journalistes sportifs à saluer sa mémoire, de Grégoire Margotton à Charlotte Namura en passant par Didier Roustan, aujourd'hui à L'Equipe mais qui l'avait embauchée à Téléfoot : "Ce n'était pas bien vu par certains qu'une femme parle football, a-t-il confié au site du quotidien sportif. Elle n'a pas été épargnée. Mais Marianne était toujours agréable, positive, gentille. Jamais à critiquer les confrères. Elle n'était pas arriviste".

Nombre d'utilisateurs de Twitter, connus par les suiveurs du foot, rajeunissaient aussi de quelques années 

La journaliste avait travaillé à Sud Ouest puis à Radio France Gironde avant de collaborer à RMC, à France Football et à Libération. Mais ce sont surtout ses dix années passées à la rédaction de Téléfoot sur TF1 qui lui ont permis d'assouvir sa passion pour le ballon rond. Elle s'était ensuite éloignée des médias et avait travaillé dans la communication. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter