"L'Arme fatale" : comment Seann William Scott, le lourdingue d'"American Pie", a sauvé la série

Médias

COME-BACK - Figure phare des comédies potaches des années 2000, l'acteur américain désormais âgé de 42 ans prend les rênes de la troisième saison de "L'Arme fatale" dans laquelle il incarne le nouveau coéquipier de Damon Wayans. Un retour dans la lumière qui a aidé la chaîne FOX à éteindre la polémique suscitée par le licenciement de Clayne Crawford.

Le feuilleton qui se tramait en coulisses a plus été commenté que la série en elle-même. Il faut dire que le scandale qui a entouré la deuxième saison de "L'Arme fatale" contenait tous les juteux ingrédients d'une polémique croustillante. Clayne Crawford, l'une des stars du show, a été invité à prendre la porte au printemps dernier après une série de dérapages et d'insultes sur le tournage, notamment envers son partenaire Damon Wayans. Le dernier épisode de la saison 2 voyait son personnage, Martin Riggs, prendre une balle dans le ventre.

Une sortie toute trouvée pour les scénaristes qui ont offert au personnage de Roger Murtaugh un nouveau binôme, introduit dès le premier épisode de la saison 3, diffusé à l'automne aux Etats-Unis et ce mardi 12 mars sur TF1. Les téléspectateurs français découvriront donc Wesley Cole, un ancien agent de la CIA aux gros bras et au grand coeur dont le casting était essentiel. Et s'est avéré au final plutôt surprenant. Car le rôle a fini par échoir à un visage bien connu du public américain.

Depuis ses débuts dans la saga "Americain Pie" il y a 20 ans, Seann William Scott a enchaîné les personnages dans la veine de Stifler. Lourdingue, à l'humour gras et sans limite. Son arrivée dans "L'Arme fatale", dont l'avenir est alors en suspens, est due à un heureux hasard. L'acteur américain de 42 ans vient présenter un projet de série comique dans les locaux de la Fox quand il est repéré par la production. "On m'a dit qu'il était génial et on m'a demandé ce que je pensais de lui pour un nouveau personnage. J'ai trouvé que c'était génial", explique au New York Post le showrunner de la série Matt Miller. "J'ai demandé à Warner Bros s'ils envisageaient de reconduire la série avec un nouvel acteur. Et très rapidement, Seann était notre gars", poursuit-il.

Bientôt une saison 4 ?

Une respiration pour la carrière de Seann William Scott qui, sans vouloir faire offense à son talent, avait quelque peu disparu des radars à l'international avec cinq films en cinq ans qui n'ont pas traversé l'Atlantique. Une respiration aussi sur le plateau qui retrouve le sourire après les cris. "Le ton est définitivement plus léger et on s'amuse, à l'écran et en dehors", commente Damon Wayans après le tournage du premier épisode. Le showrunner évoque lui "deux premières semaines absolument enchantées". Les équipes soufflent et les critiques retrouvent la dynamique qui faisait le succès de la série jusqu'à présent. Entertainment Weekly qualifie les débuts de Scott de "charmants", Digital Spy assure qu'il est "convaincant dans la peau d'un héros de film d'action" et "a une certaine alchimie avec Wayans". Deadline dit de lui qu'il est "le remplaçant parfait".

Lire aussi

Du côté des audiences, rien de révolutionnaire. Quelque 3,45 millions d'Américains - contre 10 millions pour le lancement de la nouvelle saison de "This is Us" à la même heure - se laissent tenter par la première du nouveau duo. Mais la sauce prend suffisamment pour permettre la commande de deux épisodes supplémentaires malgré l'annonce précipitée du départ de Damon Wayans. En octobre, l'acteur affirmait "en avoir fini" avec la série  avant de faire marche arrière. Terminée depuis le 26 février, la saison 3 sera-t-elle suivie d'une saison 4 ? Le mystère demeure. Si les chiffres ne sont pas exceptionnels, "L'Arme fatale" reste la cinquième série dramatique la plus regardée de la chaîne Fox, qui n'a pas encore pris la décision sur son avenir. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter