La journaliste Isabelle Saporta quitte RTL après la révélation de sa relation avec Yannick Jadot et se lance en politique

Médias

ENTRÉE EN POLITIQUE - La journaliste Isabelle Saporta a annoncé mercredi 29 mai au "Parisien" son départ de la station, après la révélation de sa relation avec la tête de liste d'Europe Ecologie Les Verts aux élections européennes, Yannick Jadot... et son arrivée sur la scène politique.

Isabelle Saporta claque la porte de RTL. La journaliste a annoncé ce mardi au journal Le Parisien quitter son poste de chroniqueuse de la matinale pilotée par Yves Calvi du lundi au vendredi. "J’ai démissionné", a-t-elle dévoilé au quotidien. Isabelle Saporta met fin aux critiques qui ont fait suite à la révélation de sa relation avec Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie Les Verts, le jour des élections européennes. "Tout le monde sait que je suis une journaliste engagée, je n’ai jamais caché mes combats écologistes, a-t-elle ajouté . (...) Mais je ne veux pas entraîner RTL dans quelque chose qu’ils ne veulent pas. Je ne veux plus me cacher, et être présente aux côtés de Yannick. On est un couple post-Me too !"

Dimanche 26 mai, c'est ensemble que Yannick Jadot et Isabelle Saporta sont apparus à l'annonce des résultats des élections européennes qui créditaient Europe Écologie Les Verts de 13,5% des voix. Une image qui a eu un retentissement sur les réseaux sociaux et en interne, au sein de la maison RTL. "Je n’ai pas commencé ma carrière avec Yannick Jadot ! s'est-elle défendue. C’est un homme politique sur des sujets qui sont les miens. En parallèle, dans ma vie privée, j’ai eu envie de m’investir dans sa campagne." Mais pas de quoi impacter sa carrière de journaliste, assure-t-elle. "Pour moi, il y a toujours eu une étanchéité totale entre ma relation avec Yannick Jadot et mon travail de journaliste."

Voir aussi

"Assumer pleinement ma fibre politique"

Si elle ne sera plus sur les ondes de RTL, Isabelle Saporta a d'ores et déjà un nouveau projet. Celui de se lancer en politique, auprès de son compagnon Yannick Jadot. "Les 13,5% des voix récoltées dimanche soir par les écologistes nous obligent à être à la hauteur et me mettent face à ma vraie envie : assumer pleinement ma fibre politique." Elle ambitionne aujourd'hui de construire "un comité d’experts autour de Yannick". "Et puis, je vais faire un nouveau livre : un tour de France, pour comprendre ce que veulent les jeunes et tous ces Français qui ont voté pour le climat, surenchérit-elle. Je veux être sur le terrain : c’est ça ma place", conclut-elle.

Ce n'est pas la première fois qu'une journaliste se met en retrait de sa carrière du fait de sa relation avec un homme politique. Il y a quelques mois, Léa Salamé, co-animatrice de la matinale de France Inter, avait temporairement quitté son poste du fait de sa relation avec la tête de liste PS/Place publique Raphaël Glucksmann, avant de faire son retour à l'antenne au lendemain même de l'élection de l'esssayiste. De la même façon, le journaliste Franck Ballanger, marié à la ministre des Sports Roxana Maracineanu, avait quitté le service des sports de Radio France à la nomination de cette dernière, début septembre 2018.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter