Larmes, sueurs froides et frissons pour la grande finale de Pékin Express remportée par Aurélie et Laetitia

Médias

ÉPILOGUE - Aurélie et Laetitia ont remporté la finale de la saison 2019 de "Pékin Express" ce jeudi 19 septembre, face à l'ex-couple Mounir et Lydia. Les deux sœurs que tout opposait au début du jeu sont reparties avec 100.000 euros, au terme d'une finale déséquilibrée.

Ce sont finalement les deux sœurs qui l’ont emporté. Au terme de trois sprints, d’épreuves éreintantes et d’une dernière course très serrée, Aurélie et Laetitia ont franchi en premier la ligne d’arrivée à Bogota, en Colombie. Elles sont les grandes gagnantes de la saison 2019 de "Pékin Express". Mounir et Lydia repartent eux penauds. Une finale forte en émotions.

D’entrée de jeu, les deux derniers binômes en lice ont été prévenus par Stéphane Rotenberg : la cagnotte de chacun diminue tant que le sprint n’est pas terminé. Une minute de retard équivaut à 600 euros. Ambiance.

Des débuts difficiles

La première épreuve du saut à l’élastique a plutôt mal commencé pour les sœurs. Leurs adversaires étant arrivés plus tôt, ils ont pu choisir une épreuve visiblement plus simple, où Mounir devait se faire catapulter. De quoi mettre en rogne les internautes qui crient à l'injustice.

Terrifiée à l'idée de sauter de si haut, Laetitia fond en larmes. Son but est de viser une cible pendant son saut. Pas de chance : elle la manque et comprend qu’elle doit recommencer, et c’est l’ex-couple qui repart en premier. 

Mais Mounir et Lydia se font doubler à l’épreuve suivante, celle des cadenas, qu’ils mettent bien plus de temps à décoder que leurs adversaires. Le binôme arrive ainsi plus de 20 minutes après les sœurs, et perd 13.460 euros. 

Mounir et Lydia ruinés

L’épreuve suivante n’arrange rien, puisqu’ils perdent près de 8000 euros en échouant à faire des churros et en vendre. Il faut dire que les sœurs ont opté pour une tactique bien plus efficace, et remportent de nouveau le sprint. Mounir et Lydia sont ruinés : s’ils gagnent cette finale, ils rentreront en France avec zéro euro. L’avance qu’ils prennent à l’épreuve des roses semble donc vaine. Ils doivent couper et récolter 2 kilos de roses sans pouvoir peser le fruit de leur récolte.

L’ultime course est très serrée. Les binômes doivent s’arrêter à plusieurs points de passage pour répondre à une question. Une mauvaise réponse implique trois minutes de pénalité. Alors que Mounir et Lydia, connus pour leurs querelles, sont sur le point de remporter cette dernière épreuve, coup de théâtre : une erreur de leur part relance les sœurs en tête, qui finissent par l’emporter. Certains internautes, eux, y voient  un complot.

Si la facilité des deux sœurs à trouver les véhicules qui les ont hissées en tête des trois sprints a pu agacer, cela leur a permis d'entamer le sprint final avec une cagnotte gonflée à 100.000 euros. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter