"Malaise", "complaisance"... Les excuses de Yann Moix dans "ONPC" n’ont pas convaincu

Médias

REVUE DE TWEETS – Concluant une séquence médiatique mouvementée, Yann Moix s’est expliqué samedi sur le plateau d’On n’est pas couché au sujet de son roman autobiographique, "Orléans", et sur la révélation de dessins antisémites réalisés il y a 30 ans. Sur les réseaux sociaux, les téléspectateurs, parmi lesquels de nombreuses personnalités, n’ont pas manqué d’exprimer une certaine perplexité…

C’est un Yann Moix les traits tirés, le regard sombre – et la parole toujours aussi facile – qui s’est longuement exprimé samedi soir dans le numéro de rentrée de l’émission de Laurent Ruquier, "On n’est pas couché". Accusé par père et frère d’avoir romancé l’histoire familiale dans son dernier livre, "Orléans", paru le 21 août, l’écrivain a été frappé en début de semaine par la publication, sur le site de L’Express, d’extraits d’une revue antisémite à laquelle il collabora, dans sa jeunesse, à la fin des années 1980.

"Je me détesterais si je commençais par parler de mon livre. La première chose que je veux faire, c’est de demander pardon", va lancer d’emblée Yann Moix au sujet de cette dernière polémique, venue (presque) supplanter la première dans les médias. Regardez...

Sur les réseaux sociaux, ce mea culpa a suscité de nombreuses réactions, souvent sévères, de la part de personnalités aussi diverses que Amine El-Khatmi, co-fondateur et président du Printemps Républicain, Danièle Obono, députée de La France Insoumise, le géopolitologue Pascal Boniface, la journaliste et ancienne membre du CSA Françoise Laborde, l'éditorialiste Dominique de Montvalon, ou encore l'animateur de TF1 et LCI Christophe Beaugrand...

D'autres ont choisi de réagir avec humour...

Après s'être exprimé au sujet de ses écrits et dessins antisémites, Yann Moix est revenu sur le contenu de son roman, "Orléans", maintenant ses accusations de maltraitance envers ses parents. Il a également expliqué l'absence de son frère Alexandre dans ses pages. Et lui a tendu la main, une semaine après la parution d'une lettre ouverte choc, dans les colonnes du Parisien.

Sans totalement convaincre : là non plus, les mots de Yann Moix ont suscité (un peu) plus d'indulgence de la part des internautes...

Annoncée de longue date, la participation de Yann Moix à "On n'est pas couché" n'a pas boosté l'audience du programme. Avec 878.000 téléspectateurs, soit 14,9%, elle est leader sur sa tranche. Mais c'est un score inférieur à celui de la première émission de la rentrée 2018, qui avait attiré 898.000 téléspectateurs, soit 16% de l'ensemble du public.

Cette interview de l'écrivain dans l'émission de Laurent Ruquier sera la dernière qu'il accordera dans le cadre de la promotion d'"Orléans" : son éditeur a annoncé ce lundi matin qu'il avait "choisi de mettre un terme à la promotion de son livre et de se mettre en retrait des médias".

Voir aussi

>> Réalité ou fiction ? 

Dans son dernier roman, "Vivre Ensemble", Emilie Frèche mêlait elle aussi la réalité et la fiction. Ecoutez son entretien dans notre podcast, Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux…

>> Pour découvrir tous les épisodes de notre podcast, Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux, c'est par ici !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter