Manifestation, nominations de Polanski, discours d'Adèle Haenel... Les César s'annoncent explosifs

Manifestation, nominations de Polanski, discours d'Adèle Haenel... Les César s'annoncent explosifs
Médias

ÉVÉNEMENT - La 45e cérémonie des César sera diffusée ce vendredi soir sur Canal +, en direct de la salle Pleyel à Paris. Au lendemain de l’annonce du retrait de Roman Polanski, la grande famille du cinéma français se réunit dans une ambiance pour le moins tendue…

Le retrait de Roman Polanski, à la veille de la 45e cérémonie des César, va-t-il permettre à la grande famille du cinéma française de s’auto-congratuler en toute sérénité ? Pas sûr. D’abord parce que la  manifestation initiée par l’association Osez le féminisme, pour protester contre les 12 nominations de "J’accuse", a été maintenue aux abords de la salle Pleyel, dans le XVIIe arrondissement. Sa demande de pouvoir prendre la parole sur scène n’a en revanche pas été entendue.

Dans une tribune publiée par "Le Parisien" le 11 février dernier, plusieurs associations et personnalités, là encore à l’initiative d’Osez le féminisme, ont appelé les  4.313 membres de l’Académie des César à ne pas voter pour le réalisateur franco-polonais, accusé de viol par plusieurs femmes. Les bulletins étant anonymes, rien ne dit que le long-métrage consacré à l’affaire Dreyfus ne repartira pas avec plusieurs récompenses.

Lire aussi

Reste à savoir comment réagira la salle à l’annonce du nom de celui qui détient le record du nombre de César du meilleur réalisateur, 4 statuettes glanées en 1980, 2003, 2011 et 2014. C’était avant l’affaire Weinstein et la naissance du mouvement #MeToo qui a entraîné l’exclusion de Roman Polanski de l’Académie des Oscars. Mais pas des César dont la direction, fragilisée par le cas du cinéaste, a démissionné en bloc il y a quelques jours... 

Nommée pour son rôle dans "Portrait de la jeune fille en feu", la comédienne Adèle Haenel, qui a accusé le réalisateur Christophe Ruggia d'attouchements sexuels en novembre dernier, profitera-t-elle de son éventuel discours pour adresser un message cinglant à la profession, après son interview coup de poing dans le "New York Times" en début de semaine, estimant que la France a "complètement raté le coche de #MeToo" ?

Lire aussi

Diffuseur de la soirée, Canal + assure à LCI.fr ne pas avoir pris de dispositions spécifiques pour encadrer la soirée. Sur le tapis rouge, les talents seront libres d’exprimer leur point de vue et de répondre – ou pas – aux questions des journalistes accrédités. Et que la cérémonie, réalisée par Jérôme Revon, se déroulera "totalement en direct".

Canal + pourra aussi compter sur Florence Foresti, maîtresse de cérémonie pour la deuxième fois, pour détendre l’atmosphère. Et encore… D’après nos confrères du Parisien, l’humoriste aurait annulé tous ses rendez-vous initialement prévus avec la presse pour se concentrer sur la préparation de la soirée. "Tout ce qu’elle a à dire, elle le dira sur scène", assure un de ses proches au quotidien.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent