Marie Avgeropoulos, la star de la série "Les 100", ne sera pas poursuivie pour violences conjugales

Marie Avgeropoulos, la star de la série "Les 100", ne sera pas poursuivie pour violences conjugales
Médias

GROSSE DISPUTE – L'interprète d'Octavia Blake dans la série à succès diffusée sur Netflix risquait un an de prison pour coups et blessure à l'encontre de son compagnon. Elle ne sera finalement pas poursuivie.

C'était un choc pour les fans de la série "Les 100". Accusée de violences conjugales, Marie Avgeropoulos, l’interprète d’Octavia Blake dans le show à succès de la chaîne CW, diffusé en France sur Netflix, risquait de se retrouver en prison. Arrêtée en août dernier après une dispute avec son petit ami, la comédienne de 32 ans était accusée de l'avoir violemment frappé plusieurs fois à la tête, au cou et sur les bras. 

Mais l'affaire est finalement classée sans suite : lors d'une audience qui s'est tenue mardi à Los Angeles et dont TMZ se fait l'écho, le procureur a estimé que son acte de violence n'était pas intentionnel car causé par une mauvaise réaction à la prise d'un médicament.

La comédienne aurait mélangé du vin et des médicaments

Les faits remontent au 5 août 2017. Peu après minuit, une dispute éclate au sein du couple alors qu'il roule sur l'autoroute à Los Angeles. Voyant que les choses dégénèrent, le petit ami de l'actrice (w-décide d'appeler la police. Arrivés sur place, les officiers remarquent des traces d'hématomes sur le corps de la victime et décident alors d'embarquer la comédienne au poste. 

Une source proche du dossier avait alors, déjà, affirmé que Marie Avgeropoulos avait mal réagi après avoir mélangé du vin et des médicaments.Et c'est son petit ami qui avait payé sa caution de 50.000 dollars, les médias américains expliquant qu'il ne souhaitait pas que sa compagne soit arrêtée, mais calmée. 

La carrière de la comédienne canadienne, qui risquait d'être freinée en cas de condamnation, ne sera donc pas mise à mal.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : les signes d'une décrue de l'épidémie en France se confirment

Interview choc de Diana en 1995 : la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera "à établir la vérité"

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent