Marion Cotillard, Julie Gayet, Flavie Flament... : les messages de soutien à Adèle Haenel se multiplient

Médias

SOLIDARITÉ - De nombreuses personnalités ont publié des messages de soutien à Adèle Haenel. La comédienne accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'attouchement et harcèlement sexuel alors qu'elle était âgée de 12 à 15 ans.

Ses déclarations ont provoqué une onde de choc dans le milieu du cinéma français.  Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'attouchements et de harcèlement alors qu'elle était jeune adolescente. Récompensée par deux Césars, la comédienne s'est confiée au site Médiapart ce dimanche 3 novembre sur l'emprise qu'a exercé sur elle le réalisateur de son premier film "Les Diables" alors qu'elle avait à peine 12 ans. Des actes qui ont duré 3 ans et qui auraient eu lieu chez lui et lors de plusieurs festivals internationaux. Lors d'une longue interview filmée donnée à Mediapart le lundi 4 novembre, elle est revenue sur les raisons qui l'ont poussée à parler. "Je n'ai rien à gagner là ce soir en fait, si ce n'est le fait de dire que je crois dans les humains. C'est aussi con que ça, je crois dans l'humanité, dans la réveil possible. C'est pour ça que je parle", a expliqué Adèle Haenel.  

Si Christophe Ruggia a nié "catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d’attouchement sur cette jeune fille alors mineure", comme il l'a expliqué au site Médiapart par le biais de ses avocats, il a été radié de la société des réalisateurs de films (SRF), qui a  "exprimé son soutien total" à Adèle Haenel. Quant à Unifrance, l'organisme chargé de la promotion du cinéma français à l'étranger, il a "condamné sans réserve tout fait de violence ou de comportement inapproprié", comme le rappelle l'AFP. L'organisme a également annoncé qu'il allait élaborer "prochainement une charte à l'attention des artistes et professionnels amenés à participer aux manifestions organisées ou initiées par Unifrance".

Lire aussi

Si de nombreux anonymes ont apporté leur soutien à Adèle Haenel, la comédienne a également pu compter sur celui de plusieurs actrices. A commencer par Marion Cotillard qui s'est fendue d'un long post sur Instagram. "Adèle, ton courage est un cadeau d’une générosité sans pareille pour les femmes et les hommes, pour les jeunes actrices et acteurs, pour tous les êtres abîmés qui savent maintenant grâce à toi qu’ils n’ont pas à subir cette violence. Et pour ceux qui l’ont subie, qu’ils peuvent parler, ils seront écoutés et entendus", a écrit la compagne de Guillaume Canet. 

"Tu brises un silence si lourd. Ton témoignage est d’une puissance inouïe. Il résonne profondément. Chère Adèle, tu marques l’histoire. L’histoire de cette révolution libératrice. Notre histoire et celle de nos enfants. J’ai une gratitude infinie envers toi", a-t-elle conclu. "Une grande admiration pour Adèle Haenel, qui parle pour celles qui sont dans l’ombre... Ne plus accepter l’inacceptable. Libérer la parole", a réagi de son côté l'actrice Julie Gayet sur Instagram.

"Le courage en 5 lettres ADÈLE", a estimé Vanessa Demouy, très touchée elle aussi par le témoignage de sa consœur. Victime d'un viol à l'âge de 13 ans, Flavie Flament a également apporté son soutien à Adèle Haenel. "Les enfants victimes de violences sexuelles ont, au fond du regard, un éclat brisé. Aujourd’hui, Adèle a arraché le bâillon qui la muselait depuis si longtemps. Pour remettre le monde à l’endroit. Pour que d’autres, aussi, se rassurent, trouvent la force d’oser et comprennent que parler est le début d’une certaine consolation. Merci", a conclu l'animatrice.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter