Harry et Meghan règlent leurs dernières dettes avec Buckingham : le signe d’un divorce total avec la royauté ?

Harry et Meghan règlent leurs dernières dettes avec Buckingham : le signe d’un divorce total avec la royauté ?
Médias

NOUVEAU DÉPART - Le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé avoir remboursé les 2,7 millions d'euros payés par la couronne pour rénover leur résidence de Windsor. Un chèque comme symbole de leur indépendance financière retrouvée grâce à un juteux contrat avec Netflix.

Le montant avait fait la joie des tabloïds. 2,4 millions de livres, soit 2,7 millions d’euros, c’est ce que Buckingham a déboursé pour transformer Frogmore Cottage, à deux pas du château de Windsor, avant l’installation de Meghan et Harry. Des travaux aux frais du contribuable britannique qui avaient été doublement critiqués en janvier au moment de l’annonce de la mise en retrait du couple de la famille royale. 

Taxés d’hypocrites pour vouloir retrouver leur vie privée tout en continuant à percevoir de l’argent public, le duc et la duchesse de Sussex avaient alors promis de tout rembourser. C’est désormais chose faite, comme l’a annoncé un représentant du prince Harry lundi 7 septembre. Un communiqué évoque "un don à la couronne" qui "couvre entièrement les frais nécessaires à la rénovation de Frogmore Cottage".

Frogmore Cottage restera leur point de chute en Angleterre

Désormais installés en Californie avec leur fils Archie, Meghan et Harry ont pu signer ce large chèque grâce au juteux contrat qu’ils viennent de signer avec Netflix. Les tourtereaux se sont engagés avec la plateforme de streaming pour "créer du contenu informatif mais aussi vecteur d’espoir". Ils produiront des films, des séries documentaires sur la nature ou encore des dessins animés pour toute la famille. Tarif de la transaction ? Entre 75 et 112 millions de livres (soit  entre 83 et 124 millions d’euros), selon diverses sources de la presse britannique.

Lire aussi

Largement de quoi permettre aux Sussex de maintenir leur train de vie sans être financés par le prince Charles, qui ne leur verse plus d’argent. Cette indépendance pécuniaire serait-elle la confirmation que le couple ne reviendra jamais aux affaires royales ? Pour Richard Kay, spécialiste des têtes couronnées du DailyMail, elle "est le signal que leur divorce avec la Grande-Bretagne est permanent et efface tout faux-semblant qu’ils auraient pu avoir un futur rôle au sein de la famille royale"

Meghan et Harry n'ont pas tiré un trait définitif sur le pays pour autant. Propriété de la reine Elizabeth II, Frogmore Cottage "restera la résidence britannique du duc et de sa famille", ajoute un porte-parole. Une somptueuse maison de vacances en somme.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent