Elizabeth Martichoux assurera l'interview politique de La Matinale de LCI dès la rentrée

Médias
REVUE D’EFFECTIFS – On reprend les mêmes ou on change tout ? Pendant l’été, radios et chaînes de télé revoient leur casting avant la rentrée. LCI vous aide à y voir plus clair dans le grand mercato des médias.

Et si le mercato des médias était aussi mouvementé que celui du foot ? Depuis la fin de la saison, les annonces s'enchaînent du côté des radios et des chaînes de télé. Qui part ? Qui reste ? Qui rebondira ailleurs, ou et comment ? LCI vous propose de suivre les grandes manœuvres jusqu'à la rentrée...


C'est à la radio que ça bouge le plus. Et à Europe 1 en particulier. Après la décision de Nikos Aliagas de lâcher les commandes de la matinale après une saison, le vice-PDG Laurent Guimier a annoncé mardi 2 juillet son départ de la station. Celui qui avait succédé à Frédéric Schlesinger, autre transfuge de France Inter, n'était pas parvenu à relancer les audiences, au plus bas ces derniers mois. Il a annoncé sa décision lui-même, sur son compte Twitter...

Propriétaire de la station, Arnaud Lagardère a annoncé ce mardi à ses employés que c'est Matthieu Belliard, cette saison aux commandes du 17h-20h, qui allait succéder à Nikos Aliagas à la tête de la matinale.

Du côté de RTL, on enregistre le départ de Marc-Olivier Fogiel qui a accepté de prendre les commandes de la chaîne d’info BFMTV. Une nouvelle aventure dans laquelle il sera accompagné par l’éditorialiste politique Alain Duhamel. Pour remplacer "MOF" à la tête du 18-20h, la station a décidé de faire appel à Thomas Sotto.

Côté télé, Laurent Ruquier a décidé de proposer une nouvelle mouture d’"On n’est pas couché". Christine Angot, chroniqueuse depuis deux saisons, et Charles Consigny, depuis une seule, n’en feront pas partie. Daphné Bürki reviendra elle pour une troisième saison de "Je t’aime etc", son émission de l’après-midi, mais renonce à présenter "Prodiges", le concours de musique classique où elle avait succédé cette saison à Marianne James. Créé en 1975, le magazine de sport "Stade 2" quitte France 2 où il était diffusé le dimanche après-midi... et reviendra à la rentrée sur France 3 où il sera programmé le soir.


Pas mal de changements aussi au sein du groupe Canal +. La chaîne met un terme à "Bonsoir !" et "Tchi Tcha", les émissions présentées par Isabelle Ithurburu et Laurie Cholewa, ainsi qu'à "J+1", le magazine de foot décalé du dimanche soir animé par Nicolas Tourriol. Mais le départ le plus spectaculaire, c’est celui de Thierry Ardisson. En désaccord avec la direction de C8, l’animateur producteur arrête "Salut les terriens !", l’émission qui avait débuté en 2006 sur Canal + et atterri sur sa petite sœur en 2016.

Du côté du groupe TF1, Sylvie Jenaly, aux commandes de "Super Nanny" depuis six ans, a décidé de s’offrir une « pause télé ». L’émission continuera-t-elle sur TFX sans elle ? Eric et Quentin, les deux comiques de "Quotidien", vont présenter une émission sur le rap chaque samedi à 21hn sur France Inter. L’humoriste Nora Hamzawi met elle fin à sa chronique hebdomadaire dans l’émission de Yann Barthès.


Sur LCI, c’est fini pour "L’heure de Bachelot", l’émission présentée de 9h à 10h par l’ancienne ministre de la Santé, qui reste toutefois sur la chaîne. Une case qui sera désormais animée par Olivier Galzi, ancien de CNews. Bénédicte Le Chatelier hérite elle de la tranche 14h-16h de la chaîne info, animée cette saison par Philippe Ballard et Magali Lunel, qui officieront à la rentrée le week-end. Elizabeth Martichoux, en provenance de RTL, assurera désormais l'interview politique de La Matinale et interviendra également régulièrement comme éditorialiste dans d'autres rendez-vous de la chaîne, dont "24H Pujadas".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter