"Michael Jackson : la parole des victimes" : le docu choc sera diffusé le 21 mars sur M6

Médias

MALAISE - La chaîne HBO vient de dévoiler une première bande-annonce du documentaire dans lequel deux hommes accusent Michael Jackson d’actes pédophiles. En France, "Leaving Neverland" a été rebaptisé "Michael Jackson : la parole des victimes" et sera diffusé le 21 mars prochain à 21h.

C’est le documentaire dont tout le monde parle outre-Atlantique… et au-delà. Alors que la chaîne américaine HBO s'apprête à diffuser le documentaire "Leaving Neverland", les 3 et 4 mars prochain, M6 annonce qu'elle le proposera en prime à ses téléspectateurs le 21 mars. Une première bande-annonce levait le voile il y a quelques jours sur cette enquête choc dans laquelle Wade Robson et James Safeschuck accusent Michael Jackson de les avoir violés à plusieurs reprises lorsqu’ils étaient enfants. 

Ce montage qui dure moins de deux minutes s’ouvre sur des images de la splendide propriété où le chanteur accueillait ses jeunes admirateurs. Et où il aurait abusé d’eux à l’insu de leurs parents. "Il m’a dit que si on découvrait ce que nous faisions, lui et moi irions en prison jusqu’à la fin de nos jours", explique Wade Robson, qui avait 7 ans lorsqu’il a croisé pour la première fois la route du King of Pop.

Dans cette bande-annonce, on peut voir un message vidéo adressé à Michael Jackson au petit garçon pour son anniversaire : "Bonjour Wade", dit le chanteur à la caméra d’une voix douce, le sourire aux lèvres. "Aujourd’hui c’est ton anniversaire. Alors félicitations… Je t’aime. Au revoir."

Je veux pouvoir dire la vérité aussi fort que j’ai dit des mensonges pendant si longtemps- Wade Robson

Depuis l’avant-première de "Leaving Neverland" au Festival de Sundance, l’entourage de Michael Jackson et ses fans dénoncent un documentaire à charge. Et mettent en doute la sincérité de Wade Robson, qui témoigna par le passé en faveur de la star lors de son procès retentissant en 1993.

"Je veux pouvoir dire la vérité aussi fort que j’ai dit des mensonges pendant si longtemps", se défend celui qui est devenu l’un des chorégraphes les plus en vue dans le showbiz américain, travaillant notamment sur les tournées de Britney Spears et de Justin Timberlake.

Voir aussi

"On ne pensait pas faire quelque chose de mal", raconte pour sa part James Safechuck au réalisateur Dan Reed, qui a recueilli les témoignages des deux hommes dont les plaintes contre Michael Jackson ont été classées par la justice américaine. "Les secrets vous dévoreront. On se sent si seul", explique-t-il à la caméra, le visage marqué.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter