Mort de Marie Trintignant : M6 va diffuser des images exclusives de l'audition de Bertrand Cantat

Bertrand Cantat lors de son procès à Villnius en mars 2004.
Médias

FÉMINICIDE - Ce dimanche 24 novembre, le magazine "Enquête Exclusive" diffuse pour la première fois à la télévision française des images de l'audition de Bertrand Cantat. Ce dernier revient en détail sur le meurtre de sa compagne Marie Trintignant.

Ce sont des images jamais vues à la télévision. Dimanche 24 novembre, dans le cadre d'une soirée consacrée aux violences conjugales, le magazine "Enquête exclusive" propose un document qui revient sur le meurtre de Marie Trintignant, décédée  le 1er août 2003 sous les coups de son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat. Trois semaines après sa mort, le leader de Noir Désir est auditionné par la justice lituanienne sur les circonstances de la mort de sa compagne. 

M6 s'est procuré en exclusivité les images de cet interrogatoire dans lequel Bertrand Cantat nie avoir tué volontairement Marie Trintignant. Selon Le Parisien, il s'agit de 13 minutes extraites de 6 heures d'enregistrement. D'après Femme Actuelle, qui a pu visionner le documentaire en avant-première, on peut y voir Bertrand Cantat raconter en détail les gestes qu'il a eus cette nuit-là, après que sa compagne "très agressive, très hystérique", lui a donné un coup de poing au visage. 

Lire aussi

"Je suis entré dans une colère noire et à partir de là, je lui ai mis des claques. Et pas des petites baffes. Je ne peux pas mentir. C’est des grandes baffes et j’avais des bagues à mes doigts. C’est parti comme on lâche une... (il fait un bruit de déflagration avec sa bouche). Des grands coups comme ça, 4 ou 5 ou 6. Forts, forts [...] Je me suis servi des deux faces. C’est vrai que c’est pas gentil, ce sont des grosses baffes", détaille-t-il. 

Le chanteur condamné par la suite à huit ans de prison pour homicide involontaire (il a été libéré en 2007, pour bonne conduite) plaide pour une dispute qui aurait mal tourné. "Je ne peux pas accepter le terme de ‘crime’ parce que c’était un accident et une lutte. Il n’y avait aucun coup porté qui pouvait donner la mort et le terme de crime intentionnel, je le réfute complètement." 

"Enquête Exclusive" a donné la parole à des proches de Bertrand Cantat et de Marie Trintignant (comme sa mère Nadine et son amie Lio) ainsi qu'à des témoins des derniers instants du couple qui ont accepté de parler pour la première fois. Bertrand Cantat, pour sa part, n'a pas souhaité s'exprimer. 

En vidéo

Féminicides : 16 ans après, l'hommage à Marie Trintignant

Enquête exclusive, " Affaire Bertrand Cantat, le document inédit", dimanche 24 novembre à 23 h 10 sur M6.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter