Muriel Robin, Patrick Sébastien, "Hippocrate"... Découvrez le palmarès des Lauriers de l'audiovisuel

Médias
DirectLCI
RÉCOMPENSES – Le jury des Lauriers de l’Audiovisuel a dévoilé ce lundi au théâtre Marigny le palmarès de la 26e édition de cette cérémonie qui distingue chaque année le meilleur de la production télé et radio française. Découvrez les lauréats.

Le succès continue pour Muriel Robin. La comédienne a été récompensée ce lundi soir du Laurier d'interprétation féminine pour son rôle dans "Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi". Dans cette fiction choc diffusée en octobre dernier sur TF1, l'humoriste prête ses traits à cette mère de famille victime de violences conjugales, qui a abattu son mari qui l'a brutalisée pendant 47 ans. Un rôle qui a durablement marqué son interprète ainsi que les téléspectateurs (8 millions avaient suivi le rendez-vous).  


Chez les hommes, c’est Patrick Sébastien qui a raflé la mise pour son interprétation dans "Une chance sur six", téléfilm réalisé par Jacques Malaterre pour France 2. Dans cette histoire scénarisée par lui-même, le présentateur du "Plus grand cabaret du monde" joue le rôle d’un antiquaire crapuleux qui va tomber amoureux d’un policier. 

"Les Bracelets rouges" repart avec le Prix du Jury

Du côté des fictions, la cérémonie présentée par Hapsatou Sy et qui récompense le meilleur de la production audiovisuelle française depuis 26 ans a distingué "Deux gouttes d’eau" (France 2) et "Hippocrate" (Canal+), qui remportent respectivement les Lauriers fiction et série. Le prix spécial du jury a été remis à l'ensemble des jeunes comédiens et comédiennes des "Bracelets Rouges", la série de TF1 qui suit le quotidien d'un groupe d'ados hospitalisés. "Apocalypse, la paix impossible 1918 – 1926", d'Isabelle Clarke, Daniel Costelle et Mickaël Gamrasni (France 2) repart quant à lui avec le Laurier du documentaire. 


La cérémonie a fait la part belle à l'actualité en distinguant Kamal Redouani qui remporte le Laurier grand reporter pour le documentaire "Daech, dans le cerveau du monstre" (France 5). La radio n'a pas été en reste puisque Jacques Monin a été distingué pour "Secrets d'info" sur France Inter, tout comme Christophe Hondelatte pour son émission "Hondelatte raconte" sur Europe 1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter