"On n'est pas couché" : Yann Moix rend hommage à Mireille Knoll avec un poème émouvant

"On n'est pas couché" : Yann Moix rend hommage à Mireille Knoll avec un poème émouvant

Médias
DirectLCI
MOTS ET MAUX - Samedi 31 mars, dans "On n'est pas couché", le polémiste a lu un poème qu'il a écrit en hommage à Mireille Knoll, cette octogénaire juive, tuée à Paris et dont le meurtre a conduit à la mise en examen de deux hommes pour "homicide volontaire" à caractère antisémite.

Une parenthèse inattendue  s'est invitée au milieu des débats samedi 31 mars dans l'émission "On n'est pas couché", présentée par Laurent Ruquier. Le chroniqueur Yann Moix a voulu rendre hommage à Mireille Knoll, cette octogénaire juive retrouvée poignardée à mort et calcinée la semaine dernière dans son appartement parisien. Un meurtre pour lequel deux hommes ont été mis en examen et écroués pour "homicide volontaire" à caractère antisémite. 


Le polémiste a choisi des mots pour apaiser les maux provoqués par ce crime odieux. Un moment qui n'était pas prévu, a-t-il tenu à préciser. "Je vous pris de m'excuser Laurent (...), j'ai la voix un peu étranglé d'émotion (...), j'ai écrit dans ma loge un long poème que je ne vais pas vous lire en intégralité, mais je vais vous en lire un petit extrait, une sorte d'hommage", a-t-il lancé. 


"Vous fûtes rescapée de cette rafle indigne. Pratiquée par la France envers quelques Français. Dont le crime premier, et dont la faute insigne. Fut d’avoir dans le sang ce Dieu qui s’absentait", a-t-il égréné. 

"Et votre peuple haï, haï pour sa naissance. Sait tout au fond de lui que les coups de couteau. Dont on vous lacéra, n’est rien qui recommence, Mais une haine fixe en un changeant bourreau".

Le 27 mars, deux hommes ont été mis en examen pour "homicide volontaire" à caractère antisémite et écroués après le meurtre de Mireille Knoll. Ils ont aussitôt été placés en détention provisoire. L'un d'eux, né en 1989, était un voisin de l'octogénaire et avait l'habitude de lui rendre visite; l'autre est un ami de ce dernier, un jeune homme de 21 ans, sans domicile fixe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter