"On n'est pas couché" : Amir "aimerait laisser une chance de pardon" à Mennel

POLÉMIQUE - Invité sur le plateau d'"On n'est pas couché" samedi 24 février, Amir a réagi à des propos antisémites lancés par un internaute après le départ Mennel de "The Voice". Le 9 février dernier, la chanteuse avait annoncé quitter l'aventure après que des tweets complotistes qu'elle avait postés après les attentats de 2016 ont été retrouvés sur les réseaux sociaux.

"Comme par hasard, ils ont laissé chanter un juif et ils ont éliminé une musulmane". Ces mots, laissés par un internaute, ont été retrouvés sur la Toile par Christine Angot, chroniqueuse d'On n'est pas couché, après le départ de Mennel de l'émission The Voice.  La jeune chanteuse avait annoncé quitter The Voice le 9 février dernier après la découverte, sur les réseaux sociaux, de messages complotistes écrits de sa main après les attentats de 2016. 


Invité de l'émission de Laurent Ruquier ce samedi 24 février, Amir, ex-candidat du télé-crochet et de religion juive, a réagi à ces propos.

Ces propos sont tristes.Amir

"Ces propos sont tristes", a lancé Amir. "Personne n'a reproché à Mennel d'être d'origine syrienne. Personne n'a critiqué sa prestation, que j'ai trouvée extraordinaire [...]. Mais les gens ont critiqué le fait qu'elle parle contre son pays, ce qui est à mon sens inadmissible", explique l'ancien candidat de la France à l'Eurovision 2016.

C'est d'une insensibilité sans nom.Amir

Faisant allusion aux tweets postés par Mennel par l'attentat de Nice, l'interprète de On dirait  dit avoir "eu mal pour les familles" des victimes. "C'est d'une insensibilité sans nom. À titre personnel, j'ai écrit une chanson d'hommage et de tristesse au lendemain des attentats de Nice".

Malgré tout, le chanteur "aimerait laisser [à Mennel] une chance de pardon". "Parfois, je me dis qu'elle a peut-être fait ça en se disant qu'elle peut dire ce qu'elle veut sur les réseaux sociaux. Avant d'être une personnalité, je pense qu'on est moins sensible à l'impact des choses que l'on dit" avance-t-il.


"Je n’ai jamais songé à blesser qui que cela soit, et la seule perspective que mes propos soient source de peine me heurte", s'était-elle excusée avant de quitter l'émission. Cette semaine, Mennel, qui planche d'ores et déjà sur un album, a par ailleurs reçu le soutien de Christiane Taubira. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter