"Pas mal pour un Noir" : le CSA met en garde BeIN Sports après le commentaire raciste de Daniel Bravo

Médias
FOOTBALL - En avril dernier, alors qu’il commentait un match de Ligue 1 sur BeIN Sports, l’ancien footballeur Daniel Bravo avait lâché une petite phrase qui avait indigné les téléspectateurs. Le CSA vient d’adresser une mise en garde à la chaîne "contre le renouvellement d’un tel manquement".

BeIN Sports avait invoqué un "lapsus malheureux". Le CSA ne l’a pas entendu de cette oreille. Le gendarme de l’audiovisuel adresse en ce début du mois d’août une mise en garde aux dirigeants de la chaîne dont le consultant Daniel Bravo avait lâché  le 3 avril dernier, alors qu'il commentait un match de Ligue 1 entre Strasbourg et Reims, une saillie raciste. 


"Il a de belles stats quand même. Sixième but et cinq passes décisives, c’est quand même pas mal pour un Noir... Euh pour un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois", s'était-il exclamé en direct à l'antenne, alors qu'il saluait le but que venait d'inscrire l'attaquant cap-verdien de Strasbourg Nuno Da Costa. Des propos qualifiés de "discriminants" par le CSA, qui met donc en garde BeIN Sports "contre le renouvellement d’un tel manquement".

Nuno Da Costa n'en avait pas tenu rigueur à Daniel Bravo

Daniel Bravo, qui travaille pour la branche française de la chaîne qatarie depuis trois ans, était allé retrouver Nuno Da Costa à la fin du match pour lui présenter directement des excuses. L’attaquant avait affiché son pardon en tweetant une photo main dans la main avec l'ancien milieu de terrain de Nice, du PSG et de l'OM, accompagnée de la légende suivante :  "Pas d’inquiétude, un lapsus ça arrive, il travaille trop ! BeIN Sports, arrêtez les matchs en milieu de semaine svp." 

Le CSA a fait preuve de moins de mansuétude.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter