"Valeurs actuelles" annonce engager une "procédure judiciaire" contre "Quotidien"

"La tyrannie des bien-pensants" : le dossier de "Valeurs actuelles" sur l'émission "Quotidien"
Médias

BATAILLE – Le magazine "Valeurs actuelles" a annoncé ce jeudi 21 novembre qu'il allait poursuivre les équipes de l'émission de Yann Barthès après que celui-ci a mis en ligne gratuitement le dossier consacré au programme par l'hebdomadaire.

La guerre médiatique est lancée  entre Valeurs actuelles et "Quotidien". L'hebdomadaire a déclaré mercredi sur son compte Twitter qu'il comptait poursuivre les équipes de Yann Barthès qui ont mis gratuitement en ligne la version numérique du dossier qui leur était consacré par le magazine. "Face à la grave atteinte aux droits d'auteur commise par les équipes de @Qofficiel, le groupe Valmonde décide d'engager une procédure judiciaire pour faire condamner les auteurs de ces agissements", a fait savoir "Valeurs Actuelles" ce jeudi 21 novembre sur son compte Twitter. 

Dans son dernier numéro, le magazine propose une enquête sur "Quotidien", "la machine infernale" de Yann Barthès. "Propagande, humiliations, 'fake news'", peut-on lire sur la Une. Face à cette enquête a charge, l'animateur de TMC a riposté en proposant sur les réseaux sociaux un lien pour télécharger gratuitement la version numérique du magazine (lien depuis supprimé). "Gardez vos 5€50. Demain, n'achetez pas le journal d'extrême droite Valeurs actuelles et lisez GRATOS le dossier bidon qu'il nous consacre dès aujourd'hui. Et vive les bien-pensants. Bisous", écrivait l'animateur sur son compte Instagram mercredi 19 novembre.

Lire aussi

Une provocation qui n'a pas été du goût de la rédaction de Valeurs actuelles qui l'a aussitôt fait savoir par le biais de son directeur de la rédaction. Geoffroy Lejeune dénonce dans une vidéo une "opération de sabotage numérique (du) travail" de sa rédaction qui, selon lui, a monté un dossier "inattaquable factuellement". Un dossier dans lequel les journalistes de l'hebdomadaire démontrent "toutes leurs erreurs, tous leurs mensonges, toutes leurs manipulations". Tout en fustigeant cet acte "illégal", il appelle le public à les aider pour dénoncer "ce scandale".  

On est enfin en Une d'un journal d'extrême droite ! En 2019 putain ! Enfin ! Je peux enfin mettre un pull lie de vin sur mes épaules - Yann Barthès

L'animateur avait débuté son émission le soir-même en se moquant ouvertement de Valeurs actuelles. "Depuis le temps qu'on l'attendait, merde ! On est enfin en Une d'un journal d'extrême droite ! En 2019 putain ! Enfin ! Je peux enfin mettre un pull lie de vin sur mes épaules !", ironisait-il. "Aujourd'hui, comptez sur nous pour faire une émission de merde, mais alors de merde, puisqu'on ne fait que de la propagande, on ne fait que des fake news". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter